Publié le 8 Février 2016

Bonjour à tous

Le saviez-vous ? 40% des 5500 éléphants domestiques employés traditionnellement en Birmanie pour le tractage des troncs d'arbres sont d'ores et déjà au chômage technique en raison de la déforestation et de ses différentes causes : augmentation des surfaces rizicoles et minières, production d'opium, poussée démographique, exportations de teck !

Un constat alarmant à la fois pour l'environnement, l'économie locale et l'avenir des "éléphants de labeur" au pays de la lauréate du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi : dans le moins mauvais des cas, les pachydermes inactifs pourraient être confiés à des zoos pour y être enfermés à vie...

Quant aux éléphants sauvages de la région, chassés de leur habitat naturel par la déforestation, ils sèment souvent la panique dans les villages où l'on dénombre déjà plusieurs morts par piétinement et où les habitants ont dû construire des cabanes dans les arbres pour y trouver refuge la nuit !

(Sources : L'Obs n°2674 - 04.02.2016 + sites internet)

Tonton Daniel

http://tontondaniel.over-blog.com/article-des-oreilles-d-elephant-112064236.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-singe-eternueur-100630149.html

éléphants au chômage

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #le saviez-vous, #environnement, #arbres, #économie, #zoologie

Publié le 7 Février 2016

Bonjour à tous

Printemps, été, automne, hiver... les saisons, tout comme les documentaires animaliers de Jacques Perrin, passent et se ressemblent... Sorti sur les écrans fin janvier, "Les saisons", film familial relatant le passage du temps et le rythme des saisons dans les forêts européennes, ne fait pas exception à cette habitude.

Neige, pluie, orages, ruisseaux, fontaine, ciels étoilés, floraisons et feuilles qui tombent... magnifiques mais déjà vues les images choisies par Jacques Cluzaud pour illustrer le temps qui passe et le cycle des saisons. Déjà vues la naissance du faon, l'hibernation de l'ours brun ou la migration des grues. Déjà entendus le brame des cerfs, le commentaire de Jacques Perrin, le message écologiste, l'hymne à la Nature et la musique de Bruno Coulais. Déjà dénoncées la pression humaine sur l'environnement et ses conséquences, déforestation, agriculture intensive, utilisation des insecticides, domestication des animaux sauvages, bouleversement des habitats naturels, mort des abeilles, fonte des glaciers, dérèglements climatiques...

Seule nouveauté dans le discours, la violence omniprésente de la Nature en général et du monde animal en particulier, souvent édulcorée dans ce genre de film, illustrée ici par la chasse des animaux prédateurs, les combats pour la reproduction, la cruauté d'un repas autour d'une dépouille, les attaques de moustiques ou les rigueurs terribles de l'hiver. Une violence naturelle montrée et acceptée qui justifierait presque celle de l'homme, pourtant seul animal capable a priori de transcender sa condition et d'aller au-delà de son animalité primaire.

Au final, peu innovant sur le fond et sur la forme, le reportage au discours maladroit et mal défini (que viennent faire ici la reconstitution de scènes de guerre dans les tranchées de la première guerre mondiale ?) dresse un constat pessimiste et ne propose aucune solution pour l'avenir. Printemps, été, automne, hiver... Les saisons passent et reviennent au gré de la rotation de notre planète autour du Soleil. Oscillant dans une période d'incertitude entre idéologie et pragmatisme, pas encore blasé par les sonneries d'alarme et les appels d'urgence, l'homme du XXIe siècle semble lui aussi tourner en rond...

Tonton Daniel

les saisons

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #cinéma, #le temps qui passe, #environnement

Publié le 5 Février 2016

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #paroles et musique

Publié le 31 Janvier 2016

Bonjour à tous

Depuis le 23 octobre dernier, l'un des 115 puits du deuxième centre de stockage de gaz le plus important des Etats-Unis laisse échapper de manière continue des quantités considérables de méthane dans l'atmosphère. Alors que les causes du sinistre semblent être la vétusté des installations et un défaut de maintenance, la fuite est si importante que l'état de Californie a décrété l'état d'urgence, condamné une partie de l'espace aérien au-dessus du site et fait évacuer 30.000 riverains de la banlieue de Los Angeles.

Géré et exploité par la société SoCalGas (Southern California Gas), filiale de la holding Sempra Energy, le site d'Aliso Canyon a été installé en 1973 au sein d'un ancien gisement de pétrole asséché situé à 2500 mètres de profondeur et contient 243 milliards de mètres cubes de gaz destinés à l'approvisionnement de 20 millions de consommateurs. Depuis trois mois, on estime les rejets dans l'atmosphère à 30 tonnes de gaz par heure et à un total de 90.000 tonnes pour l'instant !

Traceur de vie abondant dans le milieu naturel et donc recherché dans l'espace par les astronomes en quête de vie extra-terrestre, le méthane (CH4) est également considéré comme l'un des plus puissants gaz à effet de serre, au pouvoir de réchauffement 20 fois plus important que celui du dioxyde de carbone (CO2). Incolore, inodore et peu concentré dans l'air (moins de 5%), le méthane qui fuit du site californien ne risque pas d'exploser, seuls le benzène et les additifs odorants comme l'hydrogène sulfuré, l'éthanethiol ou le mercaptan éthylique peuvent provoquer des problèmes de santé à court terme. Si le méthane se décompose totalement dans l'atmosphère terrestre sous l'effet du rayonnement UV solaire en une vingtaine d'année (un siècle pour le CO2), et si le site officiel de la société semble jouer la transparence et tente de minimiser la catastrophe, les quantités rejetées aujourd'hui en Californie inquiètent malgré tout scientifiques et climatologues.

La pression du méthane étant trop importante pour obturer le puits avec des méthodes traditionnelles, bouchons de boue ou produits chimiques, la seule solution proposée par la société SoCalGas pour colmater la fuite est le creusement d'un puits parallèle destiné à dévier et canaliser le flux de gaz. Les travaux devraient s'achever au mieux en mars 2016. D'ici là...

(Sources : magazine Sciences et Avenir n°828 - Février 2016 et différents sites internet)

Tonton Daniel

Photo de la fuite en infrarouge :

fuite de méthane

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #environnement, #USA, #dérèglements climatiques

Publié le 30 Janvier 2016

Bonjour à tous

Où l'on retrouve sur scène Catherine Frot et Michel Fau, le duo du film "Marguerite" qui partage l'affiche de "Fleur de cactus" au théâtre Antoine à Paris. Signée des célèbres Barillet et Grédy, cette comédie douce-amère sur le thème du mensonge et de ses conséquences est l'archétype même du théâtre de boulevard et de l'histoire d'amour cousue de fil blanc.

Hélas, qui s'y frotte s'y pique. Malgré quelques bons mots, la pièce et son comique de situation ont bien vieilli. Ce marivaudage daté est le parfait exemple d'un théâtre entre deux âges, déjà plus contemporain et pas encore classique. Le genre demanderait une mise en scène nerveuse et rapide mais celle de Michel Fau manque de rythme, s'essoufle, au point que les comédiens paraissent parfois s'ennuyer au milieu d'un décor minimaliste...

Restent le le cadre du magnifique théâtre Antoine à Paris, la bonne volonté des seconds rôles comme Wallerand Denormandie et Mathilde Bisson et la réputation des comédiens principaux qui expliquent une salle pleine et un large succès d'estime.

Où l'on regretterait presque "Au théâtre ce soir", la défunte représentation télévisée du vendredi soir des années 70 et 80. Le message de "Fleur de cactus" est d'ailleurs très clair : pourquoi chercher au loin ce qui est tout proche de soi ?

Tonton Daniel

http://tontondaniel.over-blog.com/2015/09/marguerite.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-inconnu-a-cette-adresse-102665001.html

fleur de cactus

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #paris - ile de france