recyclage des pneus

Publié le 17 Septembre 2015

Bonjour à tous

Finis les dépôts sauvages de pneus usagés défigurant les paysages et offrant aux moustiques des lieux de développement favorables ! Grâce aux directives européennes de 2002 et au Code de l'Environnement, producteurs (fabricants et importateurs), distributeurs (garagistes, centres auto, concessionnaires automobiles), détenteurs (entreprises de transport, collectivités locales) et collecteurs (entreprises de ramassage et de tri) ont été obligés de financer par éco-contribution la collecte des pneus usagés dont la totalité est aujourd'hui valorisée ou recyclée. Et les chiffres sont astronomiques ! Principalement destinés au transport routier (deux-roues, voitures, camions, engins de génie civil) et composés essentiellement de gomme de caoutchouc, d'acier et de textiles, 300 milliards de pneumatiques sont produits annuellement dans le monde, générant 17 millions de tonnes de pneus usagés chaque année !

Grâce à une double volonté politique et industrielle, le réseau de valorisation des pneumatiques usagés est aujourd'hui efficace à 100% et est devenu un modèle à suivre pour toutes les filières de recyclage en France et pour l'économie circulaire en général. Créée conjointement par les principaux fabricants de pneus de l'Hexagone dès 2003, l'éco-organisme Aliapur gère 80 % des pneus usagés français. L'entreprise a collecté 100 000 tonnes de pneus usagés en 2014, soit 40 millions de pneus de voitures. 15% environ de ces pneus sont réutilisés après rechapage, 30% sont revalorisés après broyage (granulats servant à fabriquer poubelles, objets moulés et mobilier urbain, revêtements et remblais routiers, supports de voies ferrées, sols amortissants pour aires de jeux et terrains sportifs), 55% sont brûlés dans des cimenteries, aciéries, fonderies ou centrales thermiques agréées. A noter que les pneus usagés de grande taille peuvent servir à la réhabilitation de carrières et qu'une faible quantité est réutilisée par la filière agricole pour le soutien de bâches d’ensilage. Quant à la quantité de pneus brûlés lors de manifestations aussi spectaculaires que médiatiques et polluantes, elle reste infinitésimale !

Soucieux d'une valorisation toujours plus efficace et afin de diminuer la combustion énergétique, des chercheurs français et allemands ont imaginé le moyen de transformer des pneus usagés en pétrole brut, raffiné ensuite de manière classique pour obtenir diesel, essences et solvants ! Présenté au dernier concours Lépine à la foire de Paris en mai 2015, le procédé par pyrolise est ainsi utilisé par la jeune entreprise Pyrum Innovations et devrait être commercialisé dans les prochains mois après d'inévitables tests de performance. Les fabricants "historiques" ne sont pas en reste. Le français Michelin a ouvert l'an dernier une nouvelle voie prometteuse, "traiter des particules de pneus avec des micro-organismes qui devront dévulcaniser le caoutchouc en éliminant le soufre".

Tonton Daniel

http://tontondaniel.over-blog.com/article-21769074.html

recyclage des pneus

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #déchets et recyclage

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article