rat-taupe nu

Publié le 9 Octobre 2015

Bonjour à tous

Parmi les bizarreries que nous propose régulièrement Dame Nature au gré des hasards de l'évolution et de la sélection naturelle, voici le rat-taupe nu, un animal aussi extraordinaire et improbable que le sont pour d'autres raisons le tardigrade, le limule, le régalec, le requin-lutin ou l'ornithorynque.

Découvert en 1848 en Afrique de l'est, ce petit rongeur très sensible aux vibrations et aux odeurs vit en Ethiopie, au Kenya et en Somalie, pèse 2 kg, mesure environ 30 cm, vit sous terre dans des galeries qu'il creuse au moyen de ses incisives très développées et ressemble vaguement à une taupe aux yeux atrophiés ayant perdu tous ses poils ! Petit, très laid et presque aveugle... Rien de surprenant jusque ici !

Oui mais... Adapté à son environnement hostile et sans réel prédateur, le rat-taupe nu ne boit jamais et se contente de l'eau contenue dans les racines dont il se nourrit. Sans fourrure et incapable de réguler sa température interne comme les autres mammifères, son métabolisme est très lent et sa faible température corporelle diminue ses besoins alimentaires. Le rat-taupe nu applique ainsi sans le savoir le principe de restriction calorique découvert par les chercheurs dans leurs laboratoires et conseillé aux humains depuis quelques années par beaucoup de nutritionnistes. Moins de calories absorbées entraine une diminution du stress oxydatif au niveau des cellules et une longévité accrue d'autant. L'espérance de vie du rat-taupe nu est ainsi d'environ 20 ans contre 4 seulement pour sa cousine la souris grise commune.

Autre particularité notable, notre petit rat fait partie d'une des deux seules espèces de mammifères connues (avec son cousin le Rat-taupe de Damara vivant en Angola et en Namibie), à adopter un mode de vie eusocial proche de celui des abeilles et des fourmis, avec un système de classes et une seule femelle reproductrice ! Chaque colonie regroupe plusieurs centaines d'individus, mâles, soldats, ouvriers et nourrices qui vivent en harmonie dans ce "superorganisme intelligent".

Enfin, insensible à la douleur, le rat-taupe nu bénéficie également d'une immunité naturelle contre les cancers, les maladies cardio-vasculaires et la dégénérescence du système nerveux ! Pour expliquer ce petit miracle et ces facultés exceptionnelles, les biologistes ont émis plusieurs hypothèses parmi lesquelles celle d'un métabolisme protéinique optimisé ou la richesse en acide hyaluronique de la peau du rat-taupe nu qui lui confère une résistance élastique et une épaisseur plus importante que celle des autres mammifères.

Alors ? Petit, laid et insignifiant, le rat-taupe nu ? Ou modèle à suivre, sobre, résistant, jamais malade et heureux dans sa communauté ?

Tonton Daniel

rat-taupe nu

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #zoologie

Repost 0
Commenter cet article

christian alix 12/10/2015 10:47

Hormis sa laideur et sa quasi cécité qui le mettent pourtant à l' abri de la course au "paraitre",dur fléau de la société humaine, ce petit être semble pourvu d' atouts non négligeables...

Si la réincarnation existe, l'humain pourrait y trouver une solution à beaucoup de ses problèmes ...

Tonton Daniel 12/10/2015 18:18

Malheureusement, de réincarnation, point ! Il nous faut composer avec les problèmes du quotidien et les méfaits du temps qui passe... Et puis, revenir sur Terre et sous terre pour creuser des galeries, non merci ! :) :) :)