démographie chinoise 2

Publié le 2 Novembre 2015

Bonjour à tous

Instaurée il y a 35 ans par Pékin afin d'éviter tout à la fois une hausse trop rapide de la population chinoise, une catastrophe alimentaire et un ralentissement de la croissance économique, la politique de l’enfant unique est aujourd'hui officiellement abandonnée par le 18ème congrès national du Parti Communiste chinois dans le cadre de l'adoption du 13e plan quinquennal. Si les minorités ethniques du pays ainsi que les familles de paysans dont le premier-né était une fille n'étaient pas soumises à la politique de limitation des naissances, le reste de la population a longtemps été sévèrement contrôlée, voire parfois soumise à avortements forcés, stérilisations contraintes et infanticides. (cf. article de février 2010 - lien ci-dessous)

Ayant évité la naissance de 400 millions de bébés durant cette période, ce système a désormais atteint ses limites. Après trois décennies de planification familiale, le bilan est sans appel : déséquilibre démographique, crise des célibataires masculins, trafic d'épouses, vieillissement de la population, baisse du nombre des actifs, choc annoncé sur le financement des retraites... Afin de remédier au déséquilibre hommes-femmes, un économiste de Zhejiang aurait d'ailleurs proposé récemment un "partage d'épouse" pour les hommes les plus pauvres !

Avec une économie au ralenti, une croissance en berne et la menace démographique du voisin indien, la population est donc désormais autorisée et incitée à avoir un deuxième enfant afin de rajeunir et de fournir davantage de main-d'oeuvre sur le marché du travail de la deuxième économie mondiale. Malheureusement, coût de la vie, frais de scolarité, urbanisation ou travail des femmes, rien n'incite les chinois dont le niveau de vie a beaucoup progressé depuis les années 70 à se reproduire ! Si on a pu dans le passé les stériliser de force, il sera difficile de les contraindre à copuler !

De plus, cette politique de rajeunissement à long terme ne suffira pas selon certains économistes sans le sacrifice d'un peu de croissance, ce que l'Etat n'acceptera pas forcément. D'autres problèmes aussi concrets mais plus urgents restent sans solution : le nombre de couples ayant perdu leur enfant unique et plus en âge d'en avoir un nouveau serait de 10 millions, mettant en difficulté ces futures personnes âgées et isolées. De même, il y aurait dans l’Empire du Milieu 11 millions de deuxièmes enfants non déclarés et sans existence légale dont personne ne sait quoi faire... Les démographes et les écologistes pointent enfin du doigt une catastrophe environnementale inévitable dans un pays qui serait le plus peuplé du monde en 2020 avec 1,4 milliard d'habitants selon ces nouvelles perspectives.

A court terme, les seules à se frotter les mains dans une société très pragmatique sont les entreprises de puériculture et d'alimentation infantile comme Danone ou Nestlé. Les deux leaders du lait infantile en Chine ont vu leurs actions flamber en bourse après l'annonce de ce nouveau boom démographique potentiel ! Contrairement aux nations, matérialisme et cynisme n'ont ni frontières ni limites !

Tonton Daniel

http://tontondaniel.over-blog.com/article-natalite-et-annee-du-tigre-46169765.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-demographie-chinoise-44148990.html

démographie chinoise 2

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #chine, #démographie, #économie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article