le mur de seattle

Publié le 5 Décembre 2015

Bonjour à tous

Symboles de fermeture et de division, les murs ne servent pas uniquement à séparer ou à cloisonner mais permettent également aux anonymes et aux artistes de s'exprimer publiquement. Le mur d'expression populaire le plus symbolique et le plus connu est sans doute celui de Berlin, dont la partie ouest a été très vite couverte de graffitis et de peintures murales. On peut également énumérer les graffitis sur le mur John Lennon à Prague, les tags sur la barrière de séparation israélienne, les fresques sur les murs de la paix à Belfast et sur les murs de l'apartheid au Cap et à Johannesburg, ainsi que les manuscrits affichés sur le mur de la démocratie à Pékin.

Les murs peuvent aussi servir de support à des messages religieux comme celui des Lamentations à Jérusalem, artistique quand ils sont décorés par les oeuvres de graffeurs comme Banksy ou culturelle dans le cas des entrées des musées de Gand et de Roubaix couvertes de timbres-tickets autocollants. Sans oublier les murs plus symboliques des réseaux informatiques et sociaux sur lesquels chacun peut s'exprimer d'un seul clic.

A Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis, afin de tromper leur ennui dans la file d'attente, les spectateurs d'un théâtre local s'expriment depuis 1992 grâce à un mur du quartier de Pike Place Market sur lequel ils collent leurs shewing-gums usagés avant d'entrer dans la salle ! Résultat, après vingt ans de mastication, le Gum Wall est recouvert sur 16 mètres de long et 2 mètres de hauteur de plus d'un million de chewing-gums aussi collants et baveux que malodorants et inesthétiques ! Malgré le succès et la célébrité de cette attraction attirant également touristes et passants, les autorités locales ont enfin décidé il y a quelques jours de nettoyer le mur et de déloger les gommes, mégots de cigarettes et autres objets insérés dans ce magma visqueux. Mais cette pratique peu ragoûtante ne sera ni interdite ni définitivement terminée pour autant. En effet, à la demande des commerçants du quartier, spectateurs et passants seront à nouveau invités à coller leurs shewing-gums usagés sur le mur rafraichi ! Et tant pis pour l'hygiène ! On ne tue pas une poule aux oeufs d'or, même si celle-ci chante faux ou si son plumage est peu reluisant.

Mur de Berlin, affiches politiques, déclarations d'amour, graffitis artistiques ou Gum Wall, à chaque civilisation son mur symbolique !

Tonton Daniel

http://tontondaniel.over-blog.com/article-encore-un-mur-3-55168029.html

le mur de seattle
le mur de seattle

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #USA

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article