le jardinier de versailles

Publié le 5 Janvier 2016

Bonjour à tous

Retrouver les jardins de Versailles est toujours un plaisir, les visiter avec Alain Baraton comme guide est un attrait supplémentaire ! Grâce à ses nombreuses interventions dans les médias, le "jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc du château de Versailles" est aujourd'hui bien connu du grand public. En 2006, il se livre un peu plus en signant "Le jardinier de Versailles" dans lequel il évoque tout à la fois sa jeunesse, ses premières amours, son arrivée à Versailles et son métier.

Le livre débute par la tempête de 1999, le parc est dévasté, son jardinier aussi, et cet évènement majeur sera le prétexte et le début de notre visite guidée. Le temps s'écoule au fil des pages et, sous les arbres remarquables du domaine, vont se croiser et se succéder en filigrane toutes les grandes figures du passé, les intrigues de Cour, les réceptions, les spectacles historiques, des Plaisirs de l'Ile enchantée aux sommets internationaux. Suivent également quelques remarques écologiques contre l'emploi des pesticides et des désherbants, des conseils aux amoureux, de nombreuses références littéraires, une foule d'anecdotes et quelques détails coquins à propos des jardins "propices aux amours", faisant de cette biographie nostalgique un bel hommage à tous les jardiniers en général et à ceux de Versailles en particulier. A lire en complément du "Jardin de Versailles", livre de photos paru en 2007 regroupant une sélection des clichés les plus réussis d'un observateur curieux nommé... Alain Baraton !

Sans se préoccuper des conventions, Alain Baraton n'hésite pas à affirmer ici ses convictions sur des sujets très différents : il n'aime ni Zola ni les tomates-cerises ni les transports en commun, dénonce le "syndrome versaillais" et désavoue son auguste prédécesseur André Le Nôtre, ce "rat des champs" qualifié tour à tour de "triste, austère, naïf, servile, avare et jaloux" ! Bien qu'il souligne avec une jolie plume que le jardinier solitaire est un homme heureux de nature, qui parle aux arbres et laisse le temps s'écouler lentement, le "jardinier de Versailles" serait-il lui-même désabusé, amer, aigri, voire misanthrope ? Ou serait-ce que tout jardinier, de Versailles ou d'ailleurs, est un homme asocial par définition ?

Tonton Daniel

http://tontondaniel.over-blog.com/le-potager-du-roi

http://tontondaniel.over-blog.com/article-34908331.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-hercule-a-versailles-38982604.html

le jardinier de versailles

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #littérature, #portraits

Repost 0
Commenter cet article