en attendant godot

Publié le 11 Avril 2016

Bonjour à tous

Estragon et Vladimir attendent. Ils attendent et n'ont rien à faire. "En attendant Godot", ils parlent de tout et de rien, regardent passer le temps, évoquent le suicide et la mort, s'étonnent de la vacuité des choses et des êtres... Quant à Winnie, enterrée peu à peu dans sa vieillesse et sa médiocrité, elle semble heureuse mais récite la nostalgie, égrène ses souvenirs entre rêve et cauchemar, redoute la solitude, la perte de mémoire ou la folie... "Oh les beaux jours" !

Absurde, bizarre, loufoque, décalé, surréaliste, hypnotique, dérangeant, difficile, futile... le théâtre du poète irlandais Samuel Beckett est également bien pessimiste ! Paralysé par sa condition première, esclave d'un jour sans fin et méprisé par un Dieu lointain, l'Homme est définitivement coincé sur Terre et ne vaut pas mieux qu'un animal, un rat, un porc, une fourmi...

Comment, Mr Beckett ? Vous refusez votre prix Nobel de littérature ? Merdre et GaBuZoMeu !

Tonton Daniel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9%C3%A2tre_de_l%27absurde

en attendant godot
en attendant godot

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #littérature

Repost 0
Commenter cet article