carreau et parquet

Publié le 10 Juillet 2016

Bonjour à tous

Durant la Révolution française, de 1792 à 1795, le Tribunal révolutionnaire de Paris créé par Danton siégeait dans une vaste salle de la Conciergerie rebaptisée "Salle de la Liberté", aujourd'hui partie intégrante du Palais de justice de la Capitale. Juges, accusateur public, assesseurs et jury se tenaient d'un côté de la pièce dont le sol était recouvert de parquet en bois. C'est depuis cette époque que le ministère public, magistrature dite "debout", est souvent désigné par le mot de "parquet".

Admis aux séances et séparé du Tribunal révolutionnaire par une petite barrière, le public se tenait de l'autre côté de la pièce où le sol était alors couvert de carreaux plus rustiques et dont la solidité s'accordait mieux avec les brodequins cloutés et les sabots de bois. Afin de ne pas s'attirer les foudres du "parquet", le public devait donc ..."se tenir à carreau" !

Tonton Daniel

carreau et parquet

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #lexique, #histoire

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article