frankenstein

Publié le 16 Novembre 2016


Bonjour à tous

Parfait exemple d'oeuvre romantique du XIXe siècle, à la fois fantastique, passionnée et esthétique, "Frankenstein ou le Prométhée moderne" de Mary Shelley est un roman "gothique", noir, lugubre et fascinant, qui a inspiré de nombreux auteurs de science-fiction depuis sa parution en 1818. Souvent critiquée pour sa construction alambiquée, ses digressions interminables ou ses caractères secondaires inutiles, l'oeuvre souffre aujourd'hui d'un style larmoyant et emphatique propre à son genre et à son siècle.

Inspiré des travaux de l'alchimiste Johann Conrad Dippel au XVIIIe siècle, des expériences de galvanisme du chirurgien Giovanni Aldini sur le cadavre de George Forster en 1803 et du très réel château allemand de Frankenstein, le récit fantastique est devenu malgré ses défauts un succès mondial grâce à un sujet dans l'air du temps au début du XIXe siècle, la possibilité de ramener un cadavre à la vie sans intervention divine...

Voulant décrypter les "lois cachées de la nature" et percer le "mystère de l'âme humaine", le génial mais inconséquent Dr Victor Frankenstein parvient à créer artificiellement un être vivant à partir de matière informe. Néanmoins, doublement horrifié par sa laborieuse réussite et par l'aspect effrayant de son oeuvre, il finit par s'enfuir et abandonner le monstre à son triste sort. Abandonnée aux nuits d'orage et à l'obscurité, la créature sans nom apprend donc seule et par imitation le langage des hommes, cite des poètes, parle d'amour et de beauté, finit par philosopher, juger la nature humaine et pleurer sur ses sombres origines. Conscient de sa différence, le "démon" retrouvera son créateur et lui demandera une compagne "difforme et hideuse", et faute de l'obtenir deviendra "malfaisant car malheureux"...

Encouragé par une filmographie abondante souvent très éloignée de l'oeuvre de Mary Shelley, l'imaginaire collectif confond souvent aujourd'hui le docteur et sa création. Au-delà des apparences, qui est donc le monstre ? Le scientifique coupable d'orgueil qui recherchera la solitude et fuira ses semblables en se mortifiant ? Ou la créature avide de compagnie dont le seul défaut est la laideur et dont l'intelligence lui servira par dépit à accomplir plusieurs meurtres ?

Tonton Daniel

 

frankenstein

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #littérature

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article