rétréciflation du toblerone

Publié le 27 Novembre 2016


Bonjour à tous

Moins de produit pour le même prix ? Le phénomène n'est pas nouveau, surtout en temps de crise économique, mais porte désormais un nom : rétréciflation ! Cousin de la "rapetiflation", ce néologisme traduit de l'anglais "shrinkflation" a vu le jour quand le propriétaire de la marque Toblerone, le géant de l'agroalimentaire américain Mondelez (anciennement Kraft Foods), a décidé le mois dernier de réduire le poids de la célèbre barre chocolatée. Afin de compenser le coût des matières premières et conserver sa marge bénéficiaire, le fabricant a réduit de 10% le produit vendu en élargissant l'espace entre les triangles !

Le phénomène ne touche pour l'instant que le Royaume-Uni où cette affaire symbolique fait grand bruit. Dénoncé par les réseaux sociaux comme un effet secondaire et pervers du brexit via la chute de la livre sterling et celle du pouvoir d'achat anglais, le "tobleronegate" a un temps été plus commenté que les élections américaines ! D'autres dénoncent une simple spéculation alors que la production mondiale de cacao un temps menacée par de mauvaises conditions atmosphériques est repartie à la hausse et que les cours du cacao ont commencé à chuter il y a déjà trois ans...

La rétréciflation n'est pourtant pas nouvelle au royaume du chocolat. Pour exemples, les barres Mars et Snickers du groupe Mars ont elles aussi rétréci en 2009, tout comme les tablettes de Cadbury en Australie, sans oublier les barres de KitKat, les boites d'After Eight et celles de Quality Street du groupe Nestlé contraintes à une sévère cure d'amaigrissement. Au royaume de la mauvaise foi, les fabricants n'hésitent pas à brandir enfin l'argument sanitaire pour faire digérer la pilule : le consommateur mangera ainsi moins de sucre et de matières grasses, ce qui sera bon pour sa santé ! Yes indeed !

(Source : Courrier International n°1360 du 24.11.2016)

Tonton Daniel

 

rétréciflation du toblerone

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #alimentation, #économie, #lexique

Repost 0
Commenter cet article