kalachnikov AK-47

Publié le 8 Février 2017


Bonjour à tous

Le saviez-vous ? Parmi les 193 drapeaux nationaux reconnus aujourd'hui par les Nations Unies, ceux du Guatemala et du Mozambique sont les seuls sur lesquels sont représentées des armes à feu. Si, depuis 1871, le premier porte deux fusils et deux sabres en croix qui indiquent "la volonté du pays de se défendre par la guerre si nécessaire", le second est orné d'un très moderne fusil d'assaut AK-47 ! Créé en 1947 par le russe Mikhaïl Kalachnikov, le célèbre fusil qui symbolise au Mozambique "les combats du peuple pour l’indépendance du pays" et "la détermination du peuple à protéger sa liberté" est également présent sur les armoiries du pays où il est croisé avec une houe, symbole des paysans et de l'agriculture, ainsi que sur le drapeau du Hezbollah chiite libanais.

Adopté en 1983, le drapeau du Mozambique a failli être modifié en 2005 par le gouvernement de Maputo mais le projet a été abandonné suite aux vives révoltes de la population mozambicaine. Ne dit-on pas que pendant le conflit armé qui amena le Mozambique à l'indépendance dans les années 70, de nombreux soldats prénommaient "Kalach" leurs fils nouveaux-nés...?

Peu coûteux, fiable, précis, rapide, léger, robuste et facile d'entretien, le AK-47 a été fabriqué ou reproduit frauduleusement sans aucun contrôle international à plus de 100 millions d'exemplaires depuis sa création. Copiée avec ou sans licence partout dans le monde, depuis la Chine jusqu'à Cuba en passant par la Finlande et la Corée du nord, "la meilleure arme individuelle du monde" a servi à toutes les révolutions et à toutes les armées officielles, aux guérillas urbaines et aux terroristes religieux, sur tous les terrains de combat et toutes les zones de conflit depuis la deuxième guerre mondiale. Car les contrefaçons tuent tout aussi bien que l'original !

Quant à Mikhaïl Kalachnikov, homme le plus décoré de Russie, il est décédé en 2013 à l'âge de 94 ans. Il déclara un jour avoir inventé son arme pour défendre sa patrie et être fier "qu’elle soit devenue pour beaucoup synonyme de liberté". De son propre aveu, il ne regretta jamais le succès de son fusil mitrailleur malgré les innombrables victimes que celui-ci a faites depuis 70 ans !

Aujourd'hui, le mythe perdure. L'Etat russe vient d'annoncer la privatisation partielle de la société Kalachnikov, propriété du groupe Rostec et toujours fabricant officiel du fusil AK-47. Les affaires sont si florissantes que la société a annoncé la création de 1700 emplois en 2017, le lancement de nouveaux modèles et la vente de nombreux produits dérivés, parapluies, briquets, vodka, mugs ou T-shirts portant le slogan "Kalachnikov, tested all over the world"... Toujours sous embargo depuis l'intervention de la Russie en Ukraine et afin de contourner celui-ci, la société russe prévoit même de délocaliser une partie de la production de son produit-phare sur le territoire de l'Oncle Sam. Une production locale qui devrait plaire au nouveau locataire de la Maison Blanche et lui inspirer peut-être un nouveau drapeau ?

Tonton Daniel

 

kalachnikov AK-47
kalachnikov AK-47

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #le saviez-vous, #portraits, #histoire, #actualité, #russie-urss

Repost 0
Commenter cet article