la rue du pélican

Publié le 26 Avril 2017


Bonjour à tous

Le saviez-vous ? Située dans le 1er arrondissement de Paris, la très courte et très étroite rue du Pélican ne doit pas son nom à un palmipède égaré dans la Capitale mais aux nombreuses prostituées qui y habitaient et y faisaient commerce au XIVe siècle !

Créée en 1305 hors des murs de l'enceinte de Philippe-Auguste, la ruelle abrita dès l'origine et jusqu'à la Révolution de nombreuses femmes "folieuses de leur corps" travaillant dans de sordides "boutiques à péché" et fut donc baptisée "rue du Poil-au-Con" par des parisiens gouailleurs et malicieux ! Alors que s'y trouvait également l'entrée du Cloître et de l'église Saint-Honoré édifiée en 1204 sous Philippe II, c'est ici qu'aurait habité Marguerite Gourdan, célèbre entremetteuse du XVIIIe siècle surnommée "La surintendante des plaisirs de la Ville et de la Cour" et c'est dans un bouge de la rue du Pélican que Victor Hugo avait placé le roi François Ier allant courtiser les filles dans son drame romantique "Le Roi s'amuse".

Rebaptisée rue Purgée en 1792 puis rue de la Barrière-des-Sergents en 1800, la rue du Pélican reçut son nom actuel en 1806, inspiré de son patronyme initial mais assez déformé pour faire oublier ses anciennes locataires. Belle revanche de la Morale sur l'Histoire car le pélican a toujours été un symbole de piété religieuse et de devoir familial pour l'Église chrétienne. A chaque époque ses attributs !

Tonton Daniel

 

la rue du pélican

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #paris - ile de france

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article