la mare au diable

Publié le 7 Mai 2017


Bonjour à tous

Pourquoi chercher au loin le bonheur qui est tout proche, parfois caché dans un endroit inattendu, chez des voisins discrets, au fond d'une forêt noire et sombre, ou près d'un étang à la réputation maléfique ? En 1830, le temps d'un court voyage dans la campagne berrichonne, le hasard va réunir Germain, paysan veuf, humble et digne, et Marie, honnête et pauvre ouvrière pleine de bon sens, près de la très symbolique "Mare au Diable" de George Sand...

La critique a souvent opposé le "misérabilisme" de Balzac aux visions idéalisées et heureuses de "la bonne Dame de Nohant". Si "La Mare au Diable" peut en effet ressembler à une naïve histoire d'amour, un témoignage pastoral et bucolique sur la vie champêtre, une observation sensuelle de la Nature et du passage des saisons, le roman de George Sand se présente avant tout comme un hommage aux gens simples, aux paysans traçant leur sillon tout droit, en silence, avec lenteur et humilité.

Ajoutez une description détaillée des us et coutumes rurales au XIXe siècle, quelques légendes et superstitions locales et une noce organisée comme une pièce de théâtre. Grâce à sa dimension à la fois poétique, fantastique et romantique, "La Mare au Diable" nous promet que le bonheur que l'on croit souvent abstrait n'est en réalité pas très loin. Il suffit pour le trouver d'ouvrir les yeux et de savoir le reconnaitre !

Tonton Daniel

 

la mare au diable

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #littérature

Repost 0
Commenter cet article