Publié le 29 Juin 2007


Bonjour à tous

Tout en finesse... Une dépêche de presse :

"Anne-Marie Comparini a appelé Patrick Devedjian à s'excuser publiquement après ses propos la qualifiant de "salope" et le dirigeant de l'UMP a "regretté profondément" ses propos.
"J'ai présenté dès hier soir des excuses privées à Anne-Marie Comparini et des excuses publiques même par voie de communiqué", a déclaré Patrick Devedjian sur France Info.
Le secrétaire général délégué de l'UMP s'est défendu d'être "machiste", précisant qu'il aurait sans doute "employé le même mot s'il s'était agi d'un homme." "Mais il n'aurait pas été plus acceptable non plus, j'en conviens."
Anne-Marie Comparini avait auparavant exigé des excuses publiques "parce que le mot qu'il a prononcé, c'est une atteinte à la dignité des femmes."
"Ces propos, je les trouve choquants, déplorables. Comment peut-on dans notre pays créer la culture du débat si l'on parle ainsi de ceux qui défendent des valeurs différentes", a déclaré l'ex-députée UDF sur Europe 1.
"Pour le combat des femmes, il ferait bien de s'excuser publiquement. Ce n'est pas moi qui ai soulevé la tempête, c'est lui", a-t-elle ajouté, confirmant que le député des Hauts-de-Seine lui avait téléphoné jeudi soir.
Le président Nicolas Sarkozy a réprouvé les propos de son proche conseiller vendredi à Lyon, en marge de la visite d'un chantier, dans le 7e arrondissement.
"Ce n'est pas des façons de parler aux femmes ni a qui que ce soit", a-t-il dit aux journalistes.
Prié de dire s'il envisageait des sanctions, le chef de l'Etat n'a pas répondu.
Patrick Devedjian avait regretté ses propos jeudi soir dans un communiqué, tout en déplorant "la diffusion sur Dailymotion d'images volées lors d'une conversation privée."
Un reportage diffusé dans le journal de TLM, la télévision locale de Lyon, montrait l'installation au Palais-Bourbon de Michel Havard, député UMP qui a ravi le siège d'Anne-Marie Comparini aux récentes élections législatives.
Lors d'une brève conversation avec Michel Havard, le félicitant pour sa victoire, le dirigeant de l'UMP qualifie la députée battue de "salope."

2e dépêche : "La ministre de la Justice Rachida Dati a estimé vendredi que l'insulte faite à Anne-Marie Comparini, ancienne députée UDF du Rhône, par le secrétaire général délégué de l'UMP Patrick Devedjian, était "intolérable".
"Il est intolérable qu'on puisse qualifier (ainsi) une femme, politique ou pas", a dit Mme Dati, interrogée par la presse lors d'une visite qu'elle effectuait au Palais de Justice de Paris.
 Interrogée pour savoir si M. Devedjian pouvait être passible de poursuites, elle a refusé de s'epxrimer davantage sur ce sujet, soulignant qu'elle n'avait pas entendu les propos de M. Devedjian."

3e dépêche : "Le président Nicolas Sarkozy a assuré vendredi que l'insulte "n'était pas une façon de parler", à propos du secrétaire général délégué de l'UMP Patrick Devedjian qui a qualifié de "salope" l'ex-députée UDF Anne-Marie Comparini.
"Ce n'est pas une façon de parler aux femmes, ni à qui que ce soit d'autre", a déclaré M. Sarkozy, interrogé sur les propos de M. Devedjian en marge d'un déplacement à Lyon.
Interrogé pour savoir s'il pensait qu'il fallait sanctionner le responsable de l'UMP, M. Sarkozy a relevé qu'"il s'est excusé".


Si j'écrivais ici ce que je pense de vous, M. Devedjian, vous pourriez me demander des excuses publiques...

Tonton Daniel

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #les ministres

Repost 0

Publié le 26 Juin 2007

Bonjour à tous

Trouvé sur le net aujourd'hui :

L'objet "qui tue" : cette semaine, le cercueil 
Par Terra Economica
lundi 25 juin, 7h49        

"Finir entre quatre planches, c'est le lot commun des 540 000 Français qui décèdent chaque année. Un voyage pour l'éternité, pas toujours très respectueux de l'environnement.

La législation française ne laisse rien au hasard. Les cercueils – hermétiques - doivent être fabriqués à partir de matériaux biodégradables et répondre à des caractéristiques de composition, de résistance et d'étanchéité fixées par arrêté du ministre de la Santé. Pour assurer cette étanchéité, l'épaisseur des planches est fixée au millimètre près. De 18 à 34mm selon les versions. Un mètre cube de bois est ainsi nécessaire à la fabrication de six cercueils. Au total, ce sont donc près de 100000 stères de bois, qui sont, soit enterrées, soit consumées chaque année en France.

Le marché des cercueils pèse donc lourd pour la planète. Le chêne, le pin et le frêne sont directement issus des forêts françaises. Mais les bois exotiques tels que l'acajou parcourent parfois quelques milliers de kilomètres pour finir dans nos cimetières. Enfin, si le bois est naturel et biodégradable, le vernis qui l'enduit l'est beaucoup moins, sans parler du capiton intérieur et des ornements fixés sur la "caisse en sapin".

Alors comment réduire l'impact environnemental de ses funérailles ? La crémation ? Avec la baisse de l'influence religieuse et la modification des modes de vie, c'est le choix d'une part croissante de français, 27% aujourd'hui, selon l'association française d'information funéraire (Afif). Mais la crémation n'est pas la panacée au plan environnemental. Le corps est en effet brûlé à l'intérieur d'un cercueil pendant une heure et demie, à plus de 1000 degrés C. Malheureusement pour la planète, le défunt n'emporte pas au paradis l'énergie consommée par le four et les émanations de CO2 du corps et du bois.

Ecolos pour l'éternité certains de nos voisins européens ont trouvé l'alternative. Ils laissent de côté le bois massif et privilégient les matériaux composites. Fabriqués à base de matières complexes de papier, produits en fibres recyclées sans chlore et assemblés avec des colles végétales, ces cercueils voient la mort en vert. Ces matériaux et les peintures écologiques offrent une pléiade de possibilités inédites. Exemple d'innovation venue d'Italie : un cercueil en amidon en forme d'œuf, dans lequel la dépouille repose en position fœtale. Le tout rappelle un bulbe planté en terre, sur le sommet duquel un arbre est planté. Non content de ne plus couper d'arbres, on en plante un. Et la vie repart."

Un article sur les roses qui polluent : http://www.planete-terra.fr/;226-20.html ...

Et un site passionnant : http://www.terra-economica.info/

Tonton Daniel

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #environnement

Repost 0

Publié le 25 Juin 2007


Bonjour à tous

Quelle ironie ! "La Tribune" et "Les Echos", les deux principaux quotidiens économiques français sont en grève car ils refusent à leurs dépens l'économie de marché qu'ils décrivent tous les jours dans leurs colonnes respectives !
 
"D'un côté, Les Echos refusent d'être vendus à Bernard Arnault, PDG de LVMH, qui a annoncé, jeudi 21 juin, être en négociations exclusives avec Pearson, qui édite aussi le Financial Times. De l'autre, les salariés de La Tribune s'inquiètent d'être vendus précipitamment. Un mandat de vente aurait été confié à la banque Lazard et un comité d'entreprise devrait se tenir, mardi 26 juin, à La Tribune.
Plusieurs questions se posent, Pearson vendra-t-il le Financial Times ? Bernard Arnault cédera-t-il La Tribune même s'il ne réussit pas à acheter Les Echos ? Est-ce que le futur numéro un vendra le numéro deux ? Les salariés craignent d'être revendus à quelqu'un qui "tuerait" La Tribune en licenciant massivement."

Personne n'est à l'abri : le bourreau qu'on guillotine, le patron qu'on licencie, le ministre qu'on remplace...
Tremblez, puissants ! Votre tour viendra !

"Oh, demain, c'est la grande chose !
De quoi demain sera-t-il fait ?"  V. Hugo

"Ma foi, sur l'avenir bien fou qui se fiera :
Tel qui rit vendredi dimanche pleurera."  Racine

Tonton Daniel

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #économie

Repost 0

Publié le 23 Juin 2007


Bonjour à tous

Le Darfour, province du Soudan, c'est un conflit de 4 ans, des viols, tueries, tortures, 200 000 morts et 2 millions et demi de réfugiés...

La situation au Darfour : http://www.mouvements.asso.fr/

Et aussi mes articles du 15 et du 19 avril :

http://tontondaniel.over-blog.com/article-6389673.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-6431832.html

A voir également demain soir dimanche, à 23 heures sur M6, le reportage "Enquête exclusive".

Tonton Daniel

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #afrique

Repost 0

Publié le 22 Juin 2007


Bonjour à tous
Le 21 juin, c'est la fête de la musique, l'anniversaire de Michel Platini, et le début de l'été d'après le calendrier !
Et c'est l'été car la Terre occupe ce jour-là une position particulière dans l'espace : c'est le solstice d'été.
La Terre tourne autour du Soleil suivant une légère ellipse dans un plan qu'on appelle "écliptique" et qui correspond à un plan équatorial solaire théorique. La Terre tourne également sur elle-même, autour d'un axe incliné de 23° par rapport au plan de l'écliptique, ce qui détermine un équateur "céleste" dans le "prolongement" de celui de notre planète.
Avec ces deux mouvements combinés, jour après jour, le soleil se lève et se couche plus haut ou plus bas sur l'horizon.
En hiver, dans l'hémisphère nord, le soleil se lève vers le sud-est et se couche vers le sud-ouest, et l'ensoleillement est donc moindre, jusqu'à une position la plus au sud vers le 21 décembre : c'est le solstice d'hiver.
En été, toujours dans l'hémisphère nord, le soleil se lève vers le nord-est et se couche vers le nord-ouest, sa course dans le ciel est donc plus longue, jusqu'à une position la plus au nord le 21 juin : c'est le solstice d'été. Ce jour-là, le soleil est au zénith à midi pour les observateurs situés sur le Tropique du Cancer au nord (à 23° de l'équateur terrestre). Les rayons solaires sont presque perpendiculaires au sol, d'où la sensation de chaleur !
Et c'est bien entendu le contraire dans l'hémisphère sud (Tropique du Capricorne) où l'été austral est simultané avec notre hiver septentrional ! Grâce à cette même inclinaison, lors du solstice d'été, le soleil frôle l'horizon pour les observateurs situés sur le cercle polaire arctique, créant une journée de 24 heures d'ensoleillement, mais il frôle également l'horizon pour les observateurs situés sur le cercle polaire antarctique, mais par dessous, créant une nuit de 24 heures !
A mi-chemin des deux solstices, lors des deux équinoxes de printemps et d'automne, vers le 21 mars et le 21 septembre, le jour et la nuit sont de durée égale (12 heures), le soleil se lève exactement à l'Est et se couche exactement à l'Ouest.
Enfin, pour un observateur situé sur l'équateur, le Soleil est exactement au zénith à midi les jours d'équinoxe et chaque jour de l'année y est d'une durée de près de 12 heures. La nuit, toutes les étoiles traversent le ciel d'Est en Ouest.
Tonton Daniel
 

 solstice_d___t_.jpg

image-227-Equinoxes-et-solstices.JPG

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #astronomie et espace

Repost 0