Publié le 29 Mai 2010


Bonjour à tous

 

Et maintenant l'océan Atlantique !

 

"Nos océans renferment des quantités insoupçonnées de petits débris imputrescibles qui se concentrent souvent à de grandes profondeurs.

 

La plupart ne sont pas plus gros que des rognures d’ongles. Ce sont les restes – brisés par les vagues – d’ordures ménagères, de matériel de pêche, de flotteurs de filet ou d’instruments scientifiques. Par temps calme, ces petits débris de plastique flottent à la surface, où il est facile de les collecter avec des filets à maillage fin fixés à l’arrière des bateaux. Mais, par vent fort, le mouvement des vagues peut faire refluer ces minuscules fragments jusqu’à une vingtaine de mètres de profondeur, explique Giora Proskurowski, de la Sea Education Association (SEA). [Selon le rapport de Greenpeace intitulé “Débris plastiques et pollution des océans”, ces détritus sont un fléau pour la faune marine : ils provoquent la mort de nombreux animaux qui en ingèrent de grandes quantités.]

 

Ces débris de plastique sont particulièrement nombreux dans un secteur de l’océan Pacifique, situé au sud-ouest de la Californie, que l’on appelle parfois la “grande poubelle” du Pacifique. Giora Proskurowski et ses collègues ont recueilli leurs données au cours de six missions effectuées dans le nord-ouest de cette zone entre juin 2004 et juillet 2009. Ils estiment que, sur une étendue de 3,5 millions de kilomètres carrés (soit deux fois la superficie de l’Alaska), la densité des débris de plastique en suspension dans l’eau est supérieure à 20 000 unités par kilomètre carré.

 

L’océan Atlantique n’est pas épargné. Kara Lavender Law, une océanographe de la SEA, a indiqué que de larges pans de l’Atlantique Nord-Ouest contiennent eux aussi d’immenses quantités de minuscules débris de plastique. Au cours de 1 600 tractages de surface effectués de 1986 à 2008 entre le golfe du Maine et les Caraïbes, les chercheurs de l’association ont collecté plus de 64 000 fragments. Il s’agissait là aussi de morceaux minuscules (de moins de 1 centimètre). Selon Nikolai Maximenko, un océanographe de l’université de Hawaii à Manoa (IPRC), les simulations sur ordinateur montrent que ces poubelles océaniques pourraient être plus répandues que ne l’admettent la plupart des scientifiques. Il pourrait notamment y en avoir dans plusieurs zones où les courants sont faibles. “Certaines de ces zones représentent de véritables trous noirs, explique-t-il. Une fois que des détritus y sont piégés, ils ne peuvent plus en sortir.”

 

(source : Science News repris dans Courrier International n°1017 du 29 avril 2010)

 

http://tontondaniel.over-blog.com/article-18627241.html

 

Tonton Daniel

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #déchets et recyclage

Repost 0

Publié le 26 Mai 2010


Bonjour

 

Les abonnés à ce blog et les plus fidèles d'entre vous ont sans doute constaté que je n'ai pas fait paraitre d'article depuis le dimanche 9 mai.
La raison de ce silence est à la fois simple et médicale : "burn out" et début de dépression !
Cette maladie fréquente m'est tombée dessus sans crier gare. Même si elle a été diagnostiquée à son début, je suis contraint pendant plusieurs mois à un traitement incluant antidépresseur (Seroplex), anxiolytique (Alprazolam) et antispasmodique (Phloroglucinol).

 

Les causes ? Vie professionnelle, temps passé dans les transports en commun depuis 7 ans pour me rendre quotidiennement sur mon lieu de travail (deux heures et demie quotidiennes aller-retour dans des conditions souvent pénibles, correspondances, retards permanents, grèves, agressivité des voyageurs, etc...), mais aussi abandon progressif et souvent total de toutes les activités sociales, sportives ou culturelles auxquelles j'ai pu un jour m'adonner (natation, cyclisme, marche à pied, cinéma, cours de dessin, aquariophilie, collections, voyages, restos, soirées entre amis...). Enfin, autre cause et vraie addiction... ce blog ! Depuis 2006, il a fini par occuper une partie de mes soirées et de mes week-ends et je me suis désocialisé progressivement sans même m'en rendre compte !

 

C'est pourquoi j'ai décidé d'espacer beaucoup plus à l'avenir la parution des prochains articles et de me consacrer désormais aux amis, à la famille et à la vie au grand air ! Carpe diem !

 

Une page se tourne mais ce blog continuera à vivre. A bientôt !

 

Tonton Daniel

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #médecine

Repost 0

Publié le 9 Mai 2010


Bonjour à tous

 

Nostalgie ! Nostalgie ! C'était le temps de l'ORTF, de la télé en noir et blanc et de la création de la deuxième chaine... Le dimanche, on attendait avec impatience de retrouver les films de Mack Sennett, Charlot, Laurel et Hardy, Buster Keaton, Max Linder ou Harold Lloyd...

 

"Histoires sans paroles [était] une émission de télévision programmée le dimanche soir vers 17 heures sur la première chaîne de l'ORTF, puis sur TF1 dans les années 1970, et qui présentait une sélection de films burlesques en noir et blanc de l'époque héroïque du cinéma muet. Ce programme court a parfois servi d'Interlude.
La musique du générique de cette émission a marqué les téléspectateurs. Créée par Jean Wiener en 1964, sur la base d'une musique originale de Joseph M. Daly, intitulée Chicken Reel (1910, paroles de Sam Marley), elle est régulièrement réutilisée depuis".

 

(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoires_sans_paroles)

 

Tonton Daniel

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #télévision

Repost 0

Publié le 8 Mai 2010


Bonjour à tous

 

Connaissez-vous le régalec surnommé aussi "roi des harengs" ? Sans lien avec le hareng commun, le mystérieux et fantômatique Regalecus glesne vit dans les eaux profondes des océans. Il est l'un des poissons osseux les plus longs du monde, pouvant atteindre 17 mètres et 300 kg ! Bien qu'inoffensif, à cause de sa rareté et de son aspect, il serait à l'origine de la légende du serpent de mer !
Alimentant légendes et superstitions, un spécimen de régalec a été filmé récemment pour la première fois dans son milieu naturel :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9galec

 

http://tontondaniel.over-blog.com/article-29838179.html

 

http://tontondaniel.over-blog.com/article-31983000.html

 

Tonton Daniel

 

 

 

 

oarfish

 

 

oarfish 2

 

 

régalec

 

 

regalec 2

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #zoologie

Repost 0

Publié le 7 Mai 2010


Bonjour à tous

 

La chute pendant quelques minutes de 9.2 % de l'indice Dow Jones à la bourse de New-York hier serait dûe à la faute de frappe d'un Jérome Kerviel US... Nous prendrait-on par hasard pour de naïfs et crédules spectateurs ?
La SEC (Securities and Exchange Commission) et la CFTC (Commodity Futures Trading Commission), organismes américains de régulation des marchés (boursier et produits dérivés), évoquent une piste plus sérieuse, à savoir "un engrenage lié aux outils informatiques [des banques et des fonds d'investissement] connus sous le nom de spéculation à haute fréquence (High Frequency Trading)" :

 

"Vers 14 h 45 locales (20 h 45 à Paris), le Dow Jones, qui perdait déjà 200 points environ, a subitement dégringolé de 998,50 points. Du jamais-vu à Wall Street. Il s'est ensuite repris pour finir en recul de 347,80 points (-3,20 %). Certaines actions ont connu des mouvements extraordinaires : le groupe diversifié 3M a perdu jusqu'à 15 %, le groupe de produits de consommation Procter & Gamble 24 %, tandis que le titre du groupe de services informatiques Accenture est passé brièvement de 40 dollars à un niveau proche de zéro.

 

La Bourse électronique Nasdaq a annoncé tard jeudi soir l'annulation des transactions résultant en un changement de plus de 60 % du prix de certaines actions lors des vingt folles minutes qu'a vécu Wall Street entre 14 h 40 et 15 heures. Elle a assuré ne disposer d'"aucune indication" d'un éventuel problème technique ou d'une erreur humaine, comme avancé dans un premier temps par les analystes et médias financiers.

 

Aussitôt après la séance, les chaînes financières américaines avaient montré du doigt la banque Citigroup, affirmant qu'un courtier avait commis des erreurs lors de transactions. Selon la chaîne CNBC, citant plusieurs sources anonymes, un trader de l'établissement aurait tapé par erreur un "b" pour milliards (billion) au lieu d'un "m" pour millions en passant un ordre sur des actions Procter & Gamble, une valeur phare de l'indice Dow Jones. "A l'heure actuelle, nous n'avons aucune preuve que Citi ait été impliquée dans une transaction erronée", a assuré la banque américaine. Une prudence relayée par les experts qui parient plutôt sur un engrenage lié aux outils informatiques connus sous le nom de "spéculation à haute fréquence", pour lesquels la chute entraîne la chute jusqu'à ce qu'une normalisation humaine intervienne.

 

Vu la panique qui s'est emparée du marché, le New York Stock Exchange (NYSE) a décidé de suspendre la cotation de certains titres pendant des périodes allant de 30 à 90 secondes. Pendant ce temps, les ordinateurs des maisons de courtage programmés pour spéculer sur ces titres ont cherché à vendre ces titres à tout prix, entraînant d'importants mouvements. "Nous avons un marché qui réagit en millisecondes, mais les humains qui le contrôlent mettent, eux, plusieurs minutes à réagir et, malheureusement, des milliards de dollars de dommages peuvent être causés pendant ce laps de temps", explique le professeur de finances James Angel au New York Times.

 

Selon le Wall Street Journal, plusieurs maisons de courtage utilisant des techniques de spéculation à grande vitesse, à l'aide d'outils informatiques complexes, ont décidé de limiter la casse en arrêtant leurs programmes quand le marché s'est mis à paniquer. Ce serait le cas par exemple de Tradebot Systems, qui représente jusqu'à 5 % du volume d'échange aux Etats-Unis, selon le quotidien financier américain. La faiblesse du volume d'échanges résultant aurait amplifié les mouvements du marché."

 

(source : http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/05/07/la-speculation-automatique-a-haute-vitesse-fait-s-effondrer-le-dow-jones_1347828_3234.html)

 

Et vous ? Alors que la Grèce est en crise, que les bourses s'effondrent et que l'euro chute, qu'en pensez-vous ? Encore un coup d'Al Qaïda ? La mafia russe ? Les chinois ? Des hackers ? Une erreur informatique ? Une nouvelle forme de terrorisme moderne et redoutablement efficace ? Ou tout simplement la revanche des ordinateurs qui peuvent aujourd'hui ruiner une économie, un système ou un pays en une milliseconde ?

 

http://www.dogfinance.com/fr/article/oubliez-les-pea-ringards-place-trading-haute-frequence/232/1/

 

http://tontondaniel.over-blog.com/article-23485509.html

 

Tonton Daniel

 

 

chute wall street

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #économie

Repost 0