Publié le 30 Octobre 2010


Bonjour à tous

 

Quelle paix ! Quelle sérénité ! Quelle harmonie ! Je viens de découvrir par hasard le tableau de Camille Pissarro "les coteaux de l'Hermitage" et je suis resté en admiration pendant plusieurs minutes. Peint en 1867 et conservé au musée Guggenheim de New-York, il représente une petite rue calme de Pontoise, en région parisienne, où le peintre impressionniste vécut dix ans et qui l'inspira souvent. La ville a bien changé aujourd'hui, mais reste le charme suranné du XIXe siècle, une ambiance de douceur et de tranquillité qui nous font bien défaut à l'heure d'internet... Comme j'aimerais par moment pouvoir remonter le temps !

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Pissarro

 

Tonton Daniel

 

les coteaux de l'hermitage

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #les arts

Repost 0

Publié le 27 Octobre 2010


Bonjour à tous

 

"Au Guatemala, la mort made in USA :

 

C’est en janvier 2010 que Susan Reverby a découvert les archives concernant cette expérience. Les autorités américaines ont tout fait pour retarder la publication de l’affaire qui a finalement éclaté au grand jour en septembre. Au Guatemala, où les Amérindiens ont été victimes d’extermination, l’évènement résonne douloureusement. L’enquête s’avère difficile en raison de la disparition dans un incendie, en 1960, des archives du ministère de la Santé. Il est probable que ces expériences ont été menées dans d’autres endroits du monde, notamment en Afrique.

 

Parmi les nombreuses rumeurs qui ont couru au xxe siècle, certaines concernaient des expériences biologiques menées sur des humains. L’une d’elles s’est vérifiée. Les Etats-Unis viennent de reconnaître officiellement qu’entre 1946 et 1948, ils avaient réalisé au Guatemala une “étude abominable” sur des maladies sexuellement transmissibles. Il s’agissait d’inoculer le virus de la syphilis et de la gonorrhée à des centaines d’Amérindiens guatémaltèques, à leur insu. Ces cobayes humains n’ont ensuite reçu aucun traitement, car ils devaient permettre de suivre l’évolution naturelle de la maladie.

 

La syphilis, on le sait, est l’une des maladies les plus terribles, notamment par ses séquelles qui se transmettent généralement aux descendants. Les conditions, fortement teintées de racisme, dans lesquelles cette expérience a été menée témoignent d’un total mépris de l’éthique. L’un de ses aspects les plus choquants tient au choix des patients. Beaucoup vivaient dans des institutions psychiatriques, [il y avait aussi des prostituées et des soldats] un détail qui n’est pas sans évoquer ce qui se pratiquait dans les camps nazis.

 

Cette affaire, au-delà de l’horreur qu’elle suscite, offre par ailleurs d’autres niveaux de lecture. Premièrement, elle vient corroborer des rumeurs d’expériences analogues qui circulaient depuis des décennies en Amérique latine, et qui avaient toujours été démenties par les Américains. A la lumière de cette révélation, on prend conscience que les prélèvements de sang et de moelle osseuse pratiqués clandestinement sur des gens très pauvres moyennant quelques centimes étaient bien réels. Et comment oublier les campagnes de stérilisation massives menées [avec le concours du Peace Corps américain] sur des Amérindiens de l’Altiplano, au Pérou et en Bolivie, sous couvert de missions médicales qui, dans certains cas, s’étaient soldées par l’expulsion des équipes concernées. Enfin et surtout, combien y a-t-il eu d’infamies similaires dont on n’a jamais rien su ? Dès lors, que reste-t-il des belles paroles dont les Etats-Unis abreuvent les pays de leur “arrière-cour”, qu’ils qualifient souvent d’alliés ?

 

Ce scandale a été découvert par une journaliste scientifique américaine qui a mis en évidence l’implication des autorités [tant américaines que guatémaltèques] dans ces expérimentations réalisées sous la présidence de Harry Truman. D’après les documents auxquels elle a eu accès, “il n’est pas certain” que les personnes infectées aient pu guérir ni même qu’on leur ait administré un traitement adapté.

 

Face à une telle hypocrisie, les propos de Hillary Clinton, qui a présenté des excuses pour les agissements de son pays, paraissent de peu de poids. Quant au président guatémaltèque Alvaro Colom, qui avait pourtant qualifié les faits de “crime contre l’humanité”, il s’est borné à menacer de porter plainte. Jusqu’à présent, le gouvernement Obama a parlé de deux enquêtes, mais n’a évoqué aucun dédommagement pour les descendants ou les parents de ces 696 hommes et femmes [en fait 1 500 personnes] qui ont servi de cobayes dans cette abominable expérience".

 

(source : Courrier International n°1042 du 21 octobre 2010)

 

Tonton Daniel

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #histoire

Repost 0

Publié le 24 Octobre 2010


Bonjour à tous

 

Où il est question d'un héritage de plusieurs milliards d'euros, de trusts immatriculés dans des paradis fiscaux, de milliers de toiles de maitre, d'écuries de courses, d'un ranch de 30 000 ha au Kenya... et du maire de Chantilly Eric Woerth ! Rappelée par le mensuel Capital d'octobre 2010, la saga de la succession Wildenstein n'a rien à envier à l'affaire Bettencourt !

 

Résumé des faits : Sylvia Roth-Wildenstein, veuve du collectionneur et milliardaire Daniel Wildenstein se sent flouée lors de la succession. Elle attaque en justice ses deux beaux-fils (Guy et les ayant-droits d'Alec), porte plainte pour trafic d'influence, dénonce une évasion fiscale à travers des fonds offshore et laisse entendre que l'administration alertée a fait la sourde oreille. L'administration fiscale, c'est alors en juin 2009 le ministre du Budget Eric Woerth... L'affaire devient publique car Guy "se trouve être membre fondateur de l'UMP et habitué du Premier Cercle, le club des riches donateurs du parti présidentiel créé par Eric Woerth". Il est aussi le chef du groupe UMP à l'Assemblée des Français de l'étranger, se réclame ami de longue date de Nicolas Sarkozy qui lui a d'ailleurs remis personnellement la cravate de commandeur de la Légion d'honneur le 5 mars 2009...

 

A propos de cette affaire, l'hebdomadaire Marianne rappelait dans son numéro du 8 mai 2010 que "l'inventaire exact d'un marchand d'art relève du secret commercial" et que "les biens détenus par les trusts n'apparaissent jamais dans les inventaires de succession, alors que les héritiers en bénéficient de la jouissance ou de l'usufruit". Le même article rappelait les rumeurs d'échanges de tableaux entre la famille Wildenstein et les nazis durant la seconde guerre mondiale...

 

Quand pillage et héritage riment avec maquillage et copinage...

 

http://www.rue89.com/2010/07/03/la-succession-wildenstein-une-future-affaire-woerth-157268

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Wildenstein

 

http://tontondaniel.over-blog.com/article-13583767.html

 

Tonton Daniel

 

 

sarkozy wildenstein

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #les ministres

Repost 0

Publié le 20 Octobre 2010


Bonjour à tous

 

Depuis 1500 ans, dans la cité de Komaki au Japon, le 15 mars est la date d'une fête un peu spéciale, le "Hounen Matsuri" ou "national penis day" ! Au pays du soleil levant, la sexualité et la nudité sont sans tabou !

 

Au son des flûtes en bambou, cette très ancienne fête de la fertilité commence par la longue procession vers le temple shintoïste de Tagata Jinja d'un pénis géant porté par plusieurs hommes. Ce sexe démesuré est sculpté chaque année dans un nouveau bloc de bois de cyprès béni par les prêtres shinto. Offert au temple et aux dieux en ce début de printemps, il est un gage de fertilité pour la Terre et les paysans, un espoir pour les couples en mal de bébés et une bénédiction pour les marchands de souvenirs coquins !

 

Il existe dans le monde d'autres parades phalliques, un Kanamara Matsuri (festival du phallus d'acier) à Kawasaki au Japon ou à Tyrnavos en Grèce où cette fête païenne rappelle les "Phallophories", célébrations du dieu de la vigne Dionysos.

 

http://en.wikipedia.org/wiki/H%C5%8Dnen_Matsuri

 

http://www.sardouzami.com/goonagoon/rooze%20kir/national%20penis%20dag.htm

 

http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/dossiers/erotisme-japonais/articles/12893-japon-sexualite-sans-tabou.htm

 

Tonton Daniel

 

 

hounen matsouri

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #japon

Repost 0

Publié le 15 Octobre 2010


Bonjour à tous

 

A l'heure exacte où la chaine Planète diffusait hier au soir un reportage sur "l'empire du sushi", j'étais admis aux urgences pour une intoxication alimentaire consécutive à un repas japonais pris le midi ! Très désagréable !
Bilan : intestins vidés (je vous passe les détails...), perfusion pendant une heure et arrêt de travail d'une journée.
Le restaurant à éviter : Planet sushi , centre commercial de Saint-Quentin en Yvelines...
Inutile de vous préciser que j'ai contacté et informé ce matin le service santé-environnement de l'A.R.S. (anciennement DDASS) des Yvelines qui a promis de diligenter une enquête sanitaire.

 

Et comme à tout malheur quelque chose est bon (restons positifs !), cette expérience m'aura donné matière à un article pour ce blog et permis la découverte d'un service d'urgences en pleine action : enfants qui hurlent, "malade" qui insulte les infirmiers, personnes âgées mal en point, ado agressé amené par sa mère et chauffeur de bus lui aussi agressé amené par la police... Enfin, j'ai pu constater de visu la disponibilité du personnel médical et la présence des lits dans les couloirs par manque de place et de moyens financiers...

 

"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort" (F. Nietzsche - Crépuscule des idoles - 1888)

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Intoxication_alimentaire

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gastroent%C3%A9rite

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_BRATT

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Urgences

 

Tonton Daniel

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #médecine

Repost 0