Publié le 30 Septembre 2012


Bonjour à tous

 

Comme beaucoup de peintres impressionnistes, Alfred Sisley aurait certainement beaucoup aimé la magnifique pleine lune qui illuminait hier soir les portes fortifiées de Moret-sur-Loing et la magie de ses reflets sur les rives désertées de la rivière. Dans ce décor et cette lumière romantiques, quelques nuages argentés couraient au fil de l'eau noire entre les feuillages vert sombre des saules pleureurs et les murailles nacrées du pont et des moulins.
A l'aube, les brumes matinales, les cygnes blancs et les hérons gris ont laissé place à un ciel bleu azur et à une explosion de couleurs automnales, feuilles mortes cuivrées et dorées, lierres rougeoyants, berges et pelouses vert tendre, signes des heures qui s'écoulent et du temps qui passe...
Les barques abandonnées et le soleil flamboyant semblaient attendre le retour improbable d'Alfred Sisley au bout d'un de ces chemins bordés d’arbres qu'il affectionnait tant...

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moret-sur-Loing

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Sisley

 

Tonton Daniel

 

Quelques photos prises ce week-end :

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #sur les routes de france

Repost 0

Publié le 26 Septembre 2012


Bonjour à tous
 
"La queue artificielle contrôlée par le cerveau :
 
«Les gens pensent que notre corps a des limites, mais imaginez juste un instant si nous avions de nouveaux organes et que nous pouvions les contrôler ?»
C’est en suivant ce slogan qu’une entreprise japonaise, Neurowear, a un mis au point une invention loufoque : une queue artificielle en peluche qui remue en fonction de l’humeur de celui ou celle qui la porte. Présenté récemment au salon japonais Tokyo Game Show, le «Shippo» est relié à un casque doté de capteurs sensoriels qui évaluent l’état d’esprit de la personne, permettant de faire remuer la queue plus ou moins vite en fonction de l’intensité de ses émotions.
Grâce à un système de géolocalisation relié aux réseaux sociaux, les utilisateurs de «Shippo» peuvent ainsi se retrouver selon leur humeur (qu’ils soient tristes, joyeux ou amoureux) si l’on en croit la vidéo assez kitch mise en ligne par le groupe.
Neurowear avait déjà mis au point des oreilles de chat («Necomimi», positionnées comme un serre-tête) fonctionnant de la même façon : elles se relèvent quand on se concentre et se baissent quand on est détendu.
Si le «Shippo» est encore à l’état de test, les «Necomimi» sont disponibles sur des sites japonais pour plus de 100 euros."
 
 
Tonton Daniel
 
 
 
 
 
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #japon

Repost 0

Publié le 25 Septembre 2012


Bonjour à tous
 
"L'homme fossile :
 
Voilà trois millions d'années que je dormais dans la tourbe
Quand un méchant coup de pioche me trancha net le col
Et me fit effectuer une gracieuse courbe
A la fin de laquelle je plongeais dans le formol
D'abord on a voulu me consolider la face
On se mit à me brosser mâchoire et temporal
Suivit un shampooing au bichromate de potasse
Puis on noua une faveur autour de mon pariétal
 
Du jour au lendemain je devins une vedette
Journaux télévision y'en avait que pour moi
Tant et si bien du reste que les autres squelettes
Se jugeant délaissés me battaient un peu froid
Enfin les scientifiques suivant coutumes et us
Voulant me baptiser de par un nom latin
M'ont appelé Pithécanthropus Erectus
Erectus ça me va bien moi qu'étais chaud lapin
 
Et ces messieurs savants à bottines et pince-nez
Sur le vu d'un petit os ou d'une prémolaire
Comprirent que je possédais de sacrées facultés
Qui me différenciaient des autres mammifères
Ils ont dit que j'étais un virtuose du gourdin
Qui assommait bisons aurochs et bonne fortune
Que j'étais drôlement doué pour les petits dessins
De Vénus Callipyge aux tétons comme la lune
 
Ils ont dit que je vivais jadis dans une grotte
Ils ont dit tellement de choses tellement de trucs curieux
Que j'étais couvert de poils et que j'avais pas de culotte
Alors que j'habitais un pavillon de banlieue
J'étais comme tout le monde pétri de bonnes manières
Tous les dimanche matins je jouais au tiercé
Je portais des cols durs et des bandages herniaires
C'était avant la guerre avant que tout ait sauté
C'était voilà maintenant bien trois millions d'années
Vous n'avez rien à craindre y'a plus de retombées..."
 
Paroles et musique : Serge Reggiani
 
 
Tonton Daniel
 
 
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #paroles et musique

Repost 0

Publié le 22 Septembre 2012


Bonjour à tous
 
Voici un article assez inattendu dans la rubrique "Pays basque" car il concerne un film surréaliste ! Réalisé par le photographe Man Ray en 1926, il est intitulé en basque "Emak bakia", soit dans la langue de Voltaire : "Fichez-moi la paix", ou encore : "Laissez-moi tranquille" comme le suggère Wikipedia ! On y trouve Kiki de Montparnasse, compagne et modèle du réalisateur, des sculptures de Pablo Picasso et tout l'esprit extravagant et décalé du mouvement dada.
 
Filmé à Bidart et présenté comme un "cinépoème" muet, le court-métrage de seize minutes regroupe diverses techniques spécifiques du travail de Man Ray, doubles expositions, incrustations d'images, surimpressions, flous artistiques, jeux de miroirs, déformations, montage inversé, fondus enchainés, distorsions, variations de focales ou très gros plans. Le résultat est révolutionnaire pour l'époque et encore plus hypnotique que le "chien andalou" de Luis Buñuel réalisé trois ans plus tard.
 
Des dadas au Pays Basque ? Quoi de plus naturel au pays des pottoks !?
 
 
 
 
 
 
Tonton Daniel
 
 
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #pays basque

Repost 0

Publié le 21 Septembre 2012


Bonjour à tous

 

Complètement absurde et parfaitement inutile ! Donc à sa place sur ce blog et dans la rubrique "Paroles et musique" :

 

http://www.audepicault.com/fanfare/fanfare.htm

 

On ne s'en lasse pas ! Merci à Sylvie pour ce lien... inhabituel !

 

Tonton Daniel

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #paroles et musique

Repost 0