Publié le 30 Juin 2013


Bonjour à tous

Après la Slovénie en 2004, la Croatie deviendra demain 1er juillet 2013 la deuxième ex-république yougoslave à intégrer l'Union Européenne.
Indépendant depuis l'explosion de la Yougoslavie en 1991, le 28e pays membre de l'Union est une démocratie parlementaire qui compte 4,4 millions d'habitants répartis sur 56.550 km2. La Croatie est membre de l'OTAN et du Conseil de l'Europe mais ne devrait pas rejoindre l'espace Schengen avant que la corruption et le crime organisé n'y soient "éradiqués" officiellement...
Le chômage y touche 21 % de la population active malgré une croissance économique assez rapide et une diminution des déficits. La monnaie croate, la kuna, ne devrait pas être remplacée par l'euro avant 2020 au mieux. Le taux d'alphabétisation y est de 98%, l'espérance de vie moyenne d'environ 75 ans, la religion principale est le catholicisme. De nombreux sites remarquables, naturels, culturels ou historiques, attirent chaque année des millions de touristes vers la capitale Zagreb, autour des remparts de la forteresse de Dubrovnik ou dans la multitude d'iles bordant les côtes croates sur la mer Adriatique.

Avec l'entrée de la Croatie, l'Union Européenne comptera désormais 508 millions d'habitants et une 24e langue officielle, le croate.
Bienvenue donc à tous les croates qui ont souffert des guerres balkaniques dans les années 1990 et pour qui l'Europe, malgré ses problèmes économiques actuels, représente avant tout une paix durable.

"Nous aurons ces grands Etats-Unis d'Europe, qui couronneront le vieux monde comme les Etats-Unis d'Amérique couronnent le nouveau." (Victor Hugo)

"Et de l'union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir où commencera pour le genre humain la vie universelle et que l'on appellera la paix de l'Europe." (Victor Hugo)

"Ne soyons plus anglais ni français ni allemands. Soyons européens. Ne soyons plus européens, soyons hommes. Soyons l'humanité. Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie." (Victor Hugo)

"Une guerre entre Européens est une guerre civile." (Victor Hugo)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Croatie

http://tontondaniel.over-blog.com/article-6137098.html

Tonton Daniel

croatie

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #europe

Repost 0

Publié le 26 Juin 2013


Bonjour à tous

Plages paisibles et lumineuses, ciels agités et tourmentés, nuages sereins comme de gros moutons blancs, tempêtes sombres et rideaux de pluie, vagues aux reflets changeants, marées montantes et bateaux de pêche, lumière et transparences en mouvement... Voilà l'univers d'Eugène Boudin, l'un des premiers peintres à poser sa toile en plein air au XIXe siècle, précurseur du mouvement impressionniste que Camille Corot surnommera "le roi des ciels", que Charles Baudelaire appellera "le peintre des beautés météorologiques" et celui dont son ami Claude Monet dira "Je lui dois tout" !

Présentée à Paris dans le cadre du somptueux musée Jacquemart-André, une exposition consacrée au peintre dont le patronyme prête à sourire regroupe aujourd'hui une soixantaine de peintures, pastels et aquarelles provenant de diverses collections ou prêtés par de grands musées internationaux et n'ayant pour certains jamais été présentés en France. En partant de la ferme Saint-Siméon à Honfleur, allant du Havre à Villefranche-sur-Mer, de Douarnenez à Pont-Aven et de Deauville à Venise, le parcours nous invite à embarquer vers la Bretagne et la Normandie, et nous incite à retourner au Musée Eugène Boudin d’Honfleur et au Musée d’Art moderne André Malraux du Havre pour y retrouver l'univers de l'artiste.

Un univers serein, un temps lointain, une époque propice au rêve et à la contemplation, quand le temps s'écoulait lentement et quand le ciel changeant du bord de mer n'était traversé que par le chant des mouettes et les nuages portés par le vent...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A8ne_Boudin

http://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/home

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Jacquemart-Andr%C3%A9

http://tontondaniel.over-blog.com/article-honfleur-116894389.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-le-havre-98185023.html

Tonton Daniel

eugène boudin
eugène boudin
eugène boudin

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #les arts, #paris - ile de france

Repost 0

Publié le 24 Juin 2013


Bonjour à tous

Le camelia japonica planté en 1801 dans le parc du château de Pillnitz par le jardinier de la cour de Dresde est aujourd'hui l'arbre de tous les records avec une hauteur de 8.60 mètres, un diamètre de 11 mètres à sa base et une circonférence de 33 mètres !

L'histoire de cet arbuste planté bien avant la parution de "La dame aux camélias" d'Alexandre Dumas a été assez mouvementée : il vit d'abord la victoire de Napoléon Ier sur les troupes autrichiennes pendant la campagne d'Allemagne de 1813. Un siècle plus tard, abrité dans une serre en verre et en bois qui prit feu en 1905 à cause d'un poêle mal fermé, le camelia survécut à la fois aux flammes et à l'eau d'incendie qui gela sur lui par -20°C. Les bombardements alliés qui ravagèrent la ville en février 1945, la Guerre Froide, la chute du Mur de Berlin en 1989 et les crues catastrophiques de l'Elbe en août 2002 n'ont rien pu faire contre lui !

Aujourd'hui, une serre mobile de 13 mètres de haut construite en 1992 le protège des rigueurs hivernales d'octobre à mai. Celle-ci se déplace sur des rails pour le laisser au printemps profiter des rayons directs du soleil et lui permettre de faire admirer une extraordinaire floraison annuelle de 35.000 fleurs d'un rouge éclatant !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cam%C3%A9lia_du_Japon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Pillnitz

Tonton Daniel

le camelia de pillnitz
le camelia de pillnitz
le camelia de pillnitz

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #arbres

Repost 0

Publié le 22 Juin 2013


Bonjour à tous

Grâce à la régularité de la mécanique céleste, l'astronomie est une science qui permet des prévisions à très long terme comme l'apparition demain soir dimanche d'une "super lune" au-dessus de l'horizon. Visible à l'oeil nu, ce phénomène sans danger a lieu à chaque fois que notre satellite naturel passe au périgée de son orbite, autrement dit quand il se rapproche au maximum de la Terre. Car contrairement à une idée reçue, l'orbite de la Lune autour de la Terre n'est pas parfaitement circulaire mais bien légèrement elliptique comme la plupart des orbites célestes, y compris celle de la Terre autour du Soleil.

Encore agrandie par effet de comparaison avec des objets proches de l'horizon, la pleine lune devrait demain être la plus grande, la plus belle et la plus brillante de l'année. Le phénomène est à observer évidemment au-dessus de l'horizon est comme toutes les pleines lunes se levant le soir. A la seule condition que les nuages ne soient pas eux aussi les plus gros de l'année !

(Source : magazine Ciel et Espace n°517 - juin 2013)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Super_Lune

http://www.astropro.com/features/tables/cen21ce/suprmoon.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pleine_Lune

http://tontondaniel.over-blog.com/article-syzygie-54325080.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-saros-111252520.html

Tonton Daniel

super lune

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #astronomie et espace

Repost 0

Publié le 19 Juin 2013


Bonjour à tous

Ne vous fiez pas à son titre ! "Le jardin parfumé" n'est pas un précis d'horticulture consacré au parfum des fleurs mais un manuel d'érotologie arabe rédigé au début du XVIe siècle pour le sultan de Tunis par un érudit du nom de Cheikh Mohammed Nefzaoui et dont le titre évoque une représentation très imagée du sexe féminin... Un livre sur les transports en commun à cacher dans les transports en commun...

Aujourd'hui obsolète à l'heure d'internet et longtemps rangé dans l'"enfer" des bibliothèques aux côtés du Kama-Sutra indien et des estampes japonaises, ce livre n'est pas le seul exemple de littérature érotique arabe : le "Guide de l'éveillé" d'Ibn Foulayta écrit au XIe siècle ou "Les fleurs éclatantes dans les baisers de l'accolement" d'Ali al-Baghdadi paru au XIVe siècle nous rappellent que l'Islam a longtemps été permissif et la société arabo-musulmane moins conservatrice. "Le jardin parfumé" nous renvoie ici l'image d'un Orient oublié et peut-être idéalisé, celui des poésies d'Omar Kayyam et des 1001 nuits, des harems et des bains de vapeur, des fruits juteux et des parfums de roses, des nuits torrides et des danses du ventre...

Il faut d'abord rappeler que, de tout temps, les contes orientaux se sont principalement diffusés grâce à la tradition orale et que ce "jardin" n'est qu'une des nombreuses versions rédigées depuis le XIXe siècle. Féru d'érotisme, Guy de Maupassant aurait d'ailleurs commenté la première traduction française. Cette tradition orale explique sans doute pourquoi le manuel ressemble davantage à une compilation hétéroclite qu'à une oeuvre très structurée. On y trouve beaucoup de répétitions, des poèmes, quelques gravures et, évidemment, des invocations à Dieu et de multiples références au Coran. On peut lire au chapitre 7 : "la lecture du Coran dispose aussi à la copulation"...

Quant au contenu, il ne s'agit pas uniquement d'une fatigante compilation de positions amoureuses que l'auteur compare d'ailleurs à un "alphabet corporel" compatible avec l'interdiction de la représentation humaine dans le monde musulman. Entre deux anecdotes et deux histoires, l'auteur nous livre des descriptions physiques, des recettes aphrodisiaques, des nourritures à éviter, des règles d'hygiène, des vêtements à porter. Il nous parle aussi de la fréquence des rapports, énumère les différents noms donnés au sexe masculin et au sexe féminin, explique les songes, décrit maladies et malformations, rappelle le goût des arabes pour les femmes enveloppées, fait allusion à l'excision, conseille le choix de prénoms "vertueux" sans oublier remèdes abortifs et remèdes contre l'impuissance et les déficiences.

Toutes les pratiques sexuelles ou érotiques ne sont évidemment pas décrites ici : pas un mot sur la masturbation, la fellation, le cunnilingus ou l'homosexualité masculine. L'homosexualité féminine est à peine évoquée, la différence entre plaisir clitoridien ou vaginal sous-entendu, la zoophilie (avec un âne) tournée en dérision.

Pour conclure, il faut reconnaitre que cette curiosité "littéraire" qu'est "Le jardin parfumé" est moins choquante sur le fond que sur la forme. Impossible de ne pas réagir à l'oeuvre en général et à certains détails en particulier. De la première à la dernière ligne, malgré l'importance des parfums, des baisers, des caresses et des préliminaires destinés à un échange mutuel et fructueux, la femme est quasiment réduite à un objet sexuel, l'homme ne semblant s'intéresser a priori qu'à son entre-jambes... On relèvera également des bêtises sans nom, comme la vue rapprochée d'une vulve qui rendrait aveugle, certaines pratiques sexuelles qui blanchissent les cheveux ou la longueur de la barbe inversement proportionnelle à l'intelligence...

Et, pour finir, au chapitre 11 "relatif aux ruses et trahisons des femmes", cet extrait du Coran qui résume le ton général du manuel : "Les fourberies des femmes sont grandes"... Une explication au scandale provoqué par la blogueuse égyptienne ayant posé nue en octobre 2011 et à la condamnation des activistes seins-nus du groupe Femen en Tunisie le 29 mai dernier ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ahmed_Ibn_Foula%C3%AFta

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aliaa_Magda_Elmahdy

http://tontondaniel.over-blog.com/article-sex-shop-halal-48971601.html

Tonton Daniel

le jardin parfumé

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #sexualité, #littérature

Repost 0