Publié le 30 Août 2014

Bonjour à tous

"Les étoiles du Rex" ! L'affiche était prometteuse ! Las ! Ce parcours sonorisé dans les coulisses du cinéma le plus célèbre de Paris fut hier matin une réelle déception !

Dans la première salle, la partie historique retraçant les différentes étapes de la construction du bâtiment a été réduite à sa plus simple expression. Parfait exemple d'architecture art déco, le Rex, édifié et inauguré en 1932, est pourtant un bâtiment unique en son genre. Classé monument historique en 1981, celui qui reste le plus grand cinéma d'Europe est aussi l'un des derniers "cinémas atmosphériques" construits dans les années 1920-1930. Ces salles fermées, imaginées par l'architecte John Eberson et édifiées initialement aux Etats-Unis pendant l'âge d'or du cinéma hollywoodien, devaient donner au public l'illusion d'être à la fois en plein air et dans un pays exotique et romantique. Dans la gigantesque salle de 3300 places du Grand Rex, l'exotisme est matérialisé par un décor intérieur somptueux rappelant un palais méditerranéen idéalisé. Balcons vénitiens, statues gréco-romaines, fresques, végétation luxuriante, fenêtres ouvrant sur des paysages peints en trompe-l’oeil, portions de toitures... tout rappelle la douceur du midi et le chant des cigales. Quant au lointain plafond bleu marine piqueté de petites ampoules scintillant comme autant de petites étoiles, il donne vraiment l'impression de contempler la voûte céleste ! Mais pour rêver aux étoiles filantes, il vous faudra prendre une place pour le film diffusé dans la salle. Car celle-ci est inaccessible et invisible aux visiteurs de l'exposition !

Mais revenons à notre visite ! La suite du parcours est tout aussi décevante. Cabine de projection reconstituée, fausse salle de montage, effets spéciaux et trucages dépassés, mauvais enregistrements vidéo et sonore des visiteurs transformés en figurants de film catastrophe, toutes les animations sont d'un autre âge et à peine dignes d'un parc d'attractions vieillissant... Les seules étoiles présentées ici fugitivement sont les personnalités venues au Grand Rex à l'occasion d'un concert, d'une avant-première ou de la célèbre "féérie des eaux", spectacle aquatique et musical présenté sur scène chaque fin d'année. La mélancolie est à son comble quand le regretté Robin Williams, disparu il y a deux semaines, nous incite dans un extrait du "Cercle des poètes disparus" à profiter du moment présent... Dans la dernière salle, reconvertie sans surprise en boutique de souvenirs ringards et kitschissimes, un employé nous rappelle que nous pouvons acheter la pathétique vidéo de notre visite...

Passer derrière le grand écran afin de regarder les rouages d'une machine à rêves et tenter de percer les mystères et la magie du cinéma semble être une mauvaise idée. Cette exposition en est la preuve. Il est sage de se contenter du spectacle des étoiles sans chercher à comprendre comment et pourquoi elles brillent.

Tonton Daniel

Le lien (en anglais) :

http://en.wikipedia.org/wiki/Atmospheric_theatre

L'affiche et les photos prises hier matin (photo internet pour la salle) :

les étoiles du rex
les étoiles du rex
les étoiles du rex
les étoiles du rex
les étoiles du rex

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #paris - ile de france, #cinéma

Repost 0

Publié le 28 Août 2014

Bonjour à tous

Avis à la population ! Ou plutôt... avis aux entreprises et aux fonds de pensions ! Biens publics, sites naturels et patrimoine culturel à vendre partout en Europe en raison de la crise économique ! Montagnes en Autriche, forêts en Irlande, iles grecques, Hôtel de la Marine sur la place de la Concorde à Paris, mur de Berlin, Colisée à Rome... tout est à vendre ! Approchez approchez !

A Madrid, la station de métro de la "Puerta del sol" en plein centre historique de la ville a été rebaptisée " Vodafone Sol" après un accord signé entre le gouvernement régional de Madrid et le groupe britannique de téléphonie mobile ! Le groupe aurait déboursé 3 millions d'euros pour cette publicité inédite. Et pour le même prix, c'est toute la ligne numéro 2 de la capitale espagnole qui a été rebaptisée "Ligne 2 Vodafone" pour un délai de 3 ans...

Approchez, approchez ! Il y en aura pour tout le monde !

Tonton Daniel

Autres exemples de biens nationaux à vendre ou déjà vendus (ajouts du 03 septembre 2014) :

- A Québec, la "Maison Kent" abritant le consulat général de France est mise en vente pour 3 millions de dollars,

- A New-York, la résidence de l'ambassadeur de France à l'ONU a été mise en vente pour 48 millions de dollars,

- A Hong-Kong, la résidence du consul général de France a été vendue pour 52 millions d'euros,

- Au Portugal, une collection de 85 tableaux du peintre espagnol Joan Miró est mise en vente par l'Etat et devrait lui rapporter au moins 36 millions d'euros...

vodafone sol

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #économie, #transports, #europe, #le saviez-vous, #publicité

Repost 0

Publié le 26 Août 2014

Bonjour à tous

Réouvert en septembre 2012 après quatre ans de travaux, le département des Arts de l'Islam du musée du Louvre à Paris présente dans la cour Visconti 3000 oeuvres retraçant l'évolution de l'art islamique du VIIe au XIXe siècles. Dès la première salle, sous une extraordinaire structure évoquant tout à la fois les ondulations d'une dune de sable et la tente d'un bédouin, il est bien précisé que cet art n'est pas uniquement religieux, l'Islam étant considéré ici "comme une civilisation plutôt que comme une religion". Chandeliers, tapis ou lampes, beaucoup d'objets exposés sur les deux niveaux ont d'ailleurs une fonction indéfinie, civile ou religieuse.

Avec une histoire vieille de 1200 ans, le monde islamique regroupe tout à la fois les conquêtes arabes, le califat de Cordoue, les sultans de Bagdad, les berbères du Maroc, les Mamlouks du Caire, le soufisme turco-mongol, le sultanat de Delhi, les Ottomans à Constantinople, les moghols indiens... C'est aussi l'Alhambra de Grenade, le palais de Topkapi à Istambul, la mosquée des Omeyyades de Damas, le mausolée de Tamerlan à Samarcande ou le Taj Mahal à Agra ! Un empire si vaste et si étendu qu'il a souvent été influencé par ses conquêtes et ses voisins, l'Inde, la Chine ou l'Europe. L'unité stylistique dans cette présentation est donc avant tout le résultat d'une écriture commune, l'écriture arabe, "véhicule du Coran" et prétexte à une calligraphie sophistiquée souvent accompagnée de symboles géométriques.

Parmi les oeuvres d'art célèbres sont ici exposés la "Pyxide d’al-Mughira", boite en ivoire du Xe siècle, le "Chandelier aux canards", en cuivre martelé du XIIe siècle, une aiguière en cristal de roche fabriquée en Egypte au début du XIe siècle ainsi que le magnifique "Baptistère de Saint-Louis", bassin de métal incrusté réalisé en Syrie au XIVe siècle. Si l'art islamique connait très peu la sculpture, les objets usuels et scientifiques ne sont pas oubliés, des bâtons de divination en os sculpté du VIIe siècle, une incroyable cage à mangouste ou un minuscule tendeur de corde d'arc en bronze, tous deux du VIIIe siècle, ou encore ce rarissime globe céleste en bronze gravé incrusté d'argent du XIIe siècle.

Malgré les tapis de prière ottomans du XVe siècle, les stèles funéraires et les dagues indiennes du XVIIe siècle, quelques objets laissent deviner un monde oriental beaucoup plus sensuel, hédoniste et épicurien qu'il ne semble être de nos jours dans certaines contrées soumises à un orthodoxisme et un intégrisme religieux insupportables. Ainsi cette cruche en céramique du VIIIe siècle portant l'inscription en arabe "Buvez de bon coeur", ce minuscule flacon à parfum de turban en verre soufflé du VIIIe siècle, ce pichet du IXe siècle portant comme inscription une ardente déclaration d'amour ou ces coupes à vin en jade du XVe siècle que n'aurait pas reniées le poète persan Omar Khayyam !

Enfin, miniatures et portraits princiers moghols du XVIIe siècle, collections de peintures et de dessins persans au XVIe siècle, enluminures et livres précieux nous rappellent que, contrairement à une idée reçue, l'art islamique s'est illustré depuis toujours de représentations humaines, animales ou florales et n'est pas du tout incompatible avec des traductions de la Nature. Doit-on d'ailleurs rappeler que dans le monde musulman, à une autre époque, offrir une fleur à peine éclose ou sa représentation était un symbole de paix et un cadeau très précieux ?

Tonton Daniel

Les liens :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Arts_de_l%27Islam

http://tontondaniel.over-blog.com/2014/05/le-louvre-lens.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-31911385.html (Louvre Abu Dhabi)

http://tontondaniel.over-blog.com/article-album-photos-ouzbekistan-38149730.html

Les photos prises hier au musée du Louvre :

arts de l'islam au louvre
arts de l'islam au louvre
arts de l'islam au louvre
arts de l'islam au louvre
arts de l'islam au louvre
arts de l'islam au louvre

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #paris - ile de france, #les arts

Repost 0

Publié le 24 Août 2014

Bonjour à tous

Quadras et quinquas névrosés, mes frères et soeurs, n'ayez pas peur du temps qui passe ! Ce message subliminal (et probablement autobiographique) délivré dans "Un bon coup de jeune" par Alix Girod de l'Ain (le docteur AGA du magazine Elle) prend sous sa plume la forme d'un roman léger, drôle et méchant, à la fois cruel et moderne, en plein dans "l'air du temps". Hommes et femmes hyperactifs qui veulent tout gérer dans leurs vies privée, familiale et professionnelle se reconnaitront aisément dans cette très parisienne peinture des milieux bobos.

Physique, mari, enfants, amis, boulot et motivations, au beau milieu de la quarantaine, Alice remet toute sa vie en question. D'un côté (regard en arrière), un mari bedonnant parti en séminaire professionnel, les conseils avisés d'une grand-mère, les copains d'avant, des repas pris à heure fixe avec ses enfants et une sexualité plan-plan... De l'autre ("Le changement, c'est maintenant !"), les familles recomposées, les cougars désinhibées, Game of Thrones, Lady Gaga, les restos tendance, la "fashion street" et les comptes Twitter ! Entre bon sens, conflits de génération et jeunesse éternelle, Alice va devoir choisir ! La réponse est-elle dans un régime Dukan, une salle de sports, une chirurgie esthétique, un amant vigoureux, un congé sabbatique, un joint fumé avec une amie ?

Entre amertume et nostalgie, Alice-Alix découvrira "la décadence des nantis occidentaux" et réalisera que le temps est un éternel recommencement. Comme disait Jean Cocteau, "la mode, c'est ce qui se démode"... Allez, un bon coup de jeune et ça repart !

Tonton Daniel

un bon coup de jeune

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #littérature

Repost 0

Publié le 23 Août 2014

Bonjour à tous

De retour après une semaine de balades en Pays Basque, je vous propose ce soir une petite sélection de fleurs sauvages photographiées dans la vallée de la Soule afin de colorer et de parfumer la fin de vos vacances ! Bonne rentrée à tous !

Tonton Daniel

fleurs du pays basque
fleurs du pays basque
fleurs du pays basque
fleurs du pays basque
fleurs du pays basque
fleurs du pays basque
fleurs du pays basque
fleurs du pays basque
fleurs du pays basque
fleurs du pays basque

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #pays basque

Repost 0