Publié le 31 Mars 2016

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #sur les routes de france

Repost 0

Publié le 27 Mars 2016

Bonjour à tous

Simples portraits ou réels chefs-d'oeuvre, les images ont parfois beaucoup à raconter semble nous dire le romancier Jean Diwo qui nous transporte au XVe siècle, "au temps où la Joconde parlait". Derrière ce titre accrocheur et commercial, l'auteur a peint en 1993 une fresque de 500 pages à la fois instructive et très bavarde, oscillant en permanence entre fiction romanesque et réalité historique.

Après les 200 premières pages consacrées presque exclusivement au seul peintre Antonello de Messine, le roman part dans toutes les directions, de Messine à Bruges et à Amiens en passant par Florence, Rome et Venise. Au fil des pages se croisent ouvriers itinérants et mécènes richissimes, princes et papes, compagnons et corporations, écoles italienne et flamande... Voici Van Eyck, Fra Angelico, Bramante, Botticelli, Lippi, Mantegna, Vinci, Michel-Ange, Raphaël, le Quattrocento, la Renaissance italienne et la vie des plus grands maitres réunis dans la deuxième partie d'un seul ouvrage ! Habitué à condenser l'information, l'ancien journaliste Jean Diwo est également un grand érudit et semble hésiter en permanence entre résumé formel, bavardages pédants et détails historiques, le seul mérite de cette construction confuse permettant d'illustrer le foisonnement artistique et culturel de la période.

Loin des fastes de cours et des oeuvres d'art patiemment décrites, Jean Diwo n'oublie pas que le XVe siècle cache aussi un volet obscur souvent occulté car très éloigné de l'Humanisme de la Renaissance. C'est le temps des Médicis, des Borgia, de Savonarole et de Machiavel : épidémies, guerres, luttes de pouvoir, bâtards de papes, curie romaine corrompue, lettres de dénonciation, rivalités, complots politiques, conjurations, vengeances, poison...

En conclusion, malgré le ton magistral et la forme discutable, reste sur le fond une très jolie visite dans un musée plein de chefs-d'oeuvre, de fresques, de tableaux et de statues parmi lesquels se distingue depuis plusieurs siècles une certaine Mona Lisa, aussi célèbre et mystérieuse que souriante et muette...

Tonton Daniel

http://tontondaniel.over-blog.com/2015/06/la-passion-lippi.html

http://tontondaniel.over-blog.com/2016/01/leonard-de-vinci-il-genio.html

au temps où la joconde parlait

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #littérature, #les arts

Repost 0

Publié le 25 Mars 2016

Bonjour à tous

Une bouteille de vin à moitié vide posée sur une vieille table en bois... Un chevalet sur lequel pend une blouse défraichie... Un canapé aux couleurs fanées... Deux jambes gainées de noir... Kiki de Montparnasse soupire, se souvient et raconte...

Elle raconte une enfance malheureuse en Province, l'arrivée à Paris dans les années 20, la misère des soirs de neige et les rares bols de soupe... Puis les premières séances de pose comme modèle pour Modigliani, Soutine ou Foujita, les ateliers de peintre, Montmartre, Picasso, Man Ray, la vie de Bohême... Et la Coupole, la Rotonde, le Sélect, les bals publics, la fête, la liberté, les amours splendides et l'insouciance des nuits blanches... Viennent ensuite Hemingway et les américains, le bal Bullier, la chansonnette, les espoirs déçus, la drogue, le temps qui passe et le tourbillon de Montparnasse qui oubliera bien vite sa reine d'un moment...

Mise en scène au théâtre du Lucernaire par Jean-Jacques Beineix, Héloïse Wagner n'interprète pas Kiki, elle EST Kiki ! La comédienne chante, danse, rit, pleure, se dévoile et met à nu son personnage, faisant naitre tour à tour sourires, tristesse, pitié, nostalgie et toutes les émotions du rire aux larmes. Un très beau moment de théâtre à deux pas des lieux où vécut Kiki de Montparnasse, muse et égérie de tant d'artistes, incarnation des Années Folles et symbole d'une atmosphère à jamais disparue...

Tonton Daniel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Kiki_de_Montparnasse

http://tontondaniel.over-blog.com/article-emak-bakia-110424178.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lucernaire_(centre_culturel)

kiki de montparnasse

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #paris - ile de france, #les arts, #portraits

Repost 0

Publié le 22 Mars 2016

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #actualité, #europe

Repost 0

Publié le 20 Mars 2016

Bonjour à tous

Le saviez-vous ? Comme sa lointaine voisine Saturne, la planète Neptune possède elle aussi des anneaux, beaucoup plus discrets et mystérieux. L'un d'entre eux présente quatre renflements plus épais découverts en 1989 alors que la France fête le bicentenaire de sa Révolution. Ces arcs sont aussitôt baptisés Liberté, Egalité, Fraternité et Courage ! Invisible à l'oeil nu depuis la Terre, un beau message gravitant à 4,5 milliards de kilomètres du Soleil !

Tonton Daniel

Sources : Internet et Magazine Ciel et Espace - Hors série n°24 - Mars 2016

https://fr.wikipedia.org/wiki/Neptune_(plan%C3%A8te)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Anneaux_de_Neptune

Neptune, son satellite principal Triton et ses anneaux photographiés par la sonde Voyager 2 en 1989 :

les anneaux de neptune

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #astronomie et espace

Repost 0