Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog de tonton daniel
  • le blog de tonton daniel
  • : De tout un peu dans un blog généraliste afin de dénoncer l'obscurantisme, les intégrismes et la bêtise, mais aussi pour vous informer, vous divertir, vous interroger...ou vous faire rêver ! Bonne lecture !
  • Contact

Recherche

14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 17:51


Bonjour à tous


France 2 proposait hier soir une excellente fiction consacrée à l'assassinat du roi Henri IV par le catholique fanatique François Ravaillac le 14 mai 1610. Comédiens, décors, costumes, tout était parfait. A un détail près : j'avoue avoir manqué la première demi-heure, mais malheureusement, à l'instar de beaucoup de films et téléfilms, la réalisation a passé sous silence les déplorables conditions d'hygiène de cette époque. L'un des seuls films à peu près crédible à ce sujet est "Que la fête commence" de Bertrand Tavernier en 1975, dans lequel la Galerie des Glaces du château de Versailles est infestée de rats et où les courtisans pissent dans les escaliers du château ! Heureusement, la télévision ne diffuse pas encore les odeurs !


A titre général, il faut savoir qu'aux 16e et 17e siècles, on ne se lavait quasiment jamais, par peur de faire entrer des miasmes par les pores de la peau. Le château de Fontainebleau grouillait de "puces, pous et punaises"... Le futur roi Louis XIII (fils d'Henri IV) ne prendra son premier bain qu'à l'âge de 7 ans et seulement deux bains en 1611...
La France puait ! Paris puait ! Et le roi Henri IV puait ! Par goût et par besoin d'un prétendu aphrodisiaque, il consommait tous les matins plusieurs gousses d'ail frais qui lui donnaient d'après ses proches "une haleine à terrasser un boeuf à vingt pas" !
Très porté vers le "beau sexe" malgré son haleine fétide de bouc puant, il aimait aussi les odeurs corporelles fortes au pont d'avoir (légende ou réalité ?) demandé un jour à une de ses maitresses de ne pas se laver avant l'acte. Des chroniqueurs avisés ont ainsi rapportés qu'il appréciait les... "goussets" fumants (!) et que son odeur corporelle royale était si forte qu'elle en piquait les yeux !
Sa première épouse, Marguerite de Valois (la célèbre Reine Margot) le trouvait "jeune rustre, mangeur d'ail, puant des pieds et du gousset", et Madame de Verneuil (une de ses favorites) l'accusait de "puer comme une charogne" !
Ce qui ne l'empêcha pas de collectionner les maitresses (Louise Borré, Gabrielle d'Estrées, Catherine Henriette d'Entragues, Charlotte Marguerite de Montmorency, Jacqueline de Bueil ou Charlotte des Essarts), de leur faire de nombreux enfants ainsi qu'à la reine Marie de Médicis dont l'ainé régnera sous le nom de Louis XIII, et de devenir l'un des rois les plus populaires de l'Histoire de France.


A priori, Henri IV n'a pas eu le temps de souffler son haleine "mortelle" à la face de son assassin...


Tonton Daniel


Partager cet article

Published by tonton daniel - dans histoire
commenter cet article

commentaires