Articles avec #television tag

Publié le 27 Janvier 2017


Bonjour à tous

Hommage à Mike Connors, héros de la série américaine Mannix, disparu hier à l'âge de 91 ans.
L'occasion de retrouver l'inoubliable générique de la série et la musique de Lalo Schifrin.
L'occasion également d'évoquer le souvenir de la magnifique Gail Fisher, une des premières actrices afro-américaines à jouer dans une série de façon régulière et récompensée par deux Emmy Award et un Golden Globe Award pour le rôle de Peggy Fair, secrétaire de Joe Mannix.

Tonton Daniel

 

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #télévision, #portraits

Repost 0

Publié le 11 Décembre 2016


Bonjour à tous

Arte diffusait hier au soir "Raspoutine, meurtre à Saint-Pétersbourg", reportage d'Eva Gerberding consacré au personnage le plus controversé et le plus mystérieux de l'histoire russe, moine mystique au regard perçant qui réussit à imposer son influence à la cour de Russie de 1907 à 1916 en soulageant le jeune tsarévitch Alexis de son hémophilie héréditaire.

Si le reportage souligne le rôle politique du guérisseur acquis peu à peu auprès de la famille impériale, il évoque à peine l'éventuelle et très improbable liaison du moine avec la tsarine Alexandra Feodorovna, épouse de l'empereur Nicolas II. Le documentaire survole également rapidement le rapport ambigu que Raspoutine entretenait avec les femmes en général et celles de la cour impériale en particulier mais occulte totalement l'existence d'un extravagant pénis momifié de 29 cm conservé et exposé au Musée de l'érotisme de Saint-Pétersbourg qui serait celui du prédicateur aux nombreux succès féminins. Les historiens contestent cette attribution flatteuse, arguant que le corps de Raspoutine fut entièrement brûlé après son assassinat en décembre 1916.

Propagande, rumeurs, légende ? L'anatomie d'un seul individu peut-elle changer le cours de l'Histoire ? D'aucuns rappellent le besoin de conquêtes du petit et complexé Napoléon Bonaparte. D'autres suggèrent que la longueur du nez de la reine Cléopâtre aurait changé la face du monde, en oubliant de préciser que ce célèbre euphémisme dissimulait chez elle un art consommé de la fellation dont profitèrent à tour de rôle Jules César et Marc Antoine. Quelques centimètres supplémentaires sous la ceinture d'un moine russe auraient-ils donc pu forger une personnalité redoutable et influencer indirectement les décisions malheureuses du dernier tsar de Russie en matière de politiques intérieure et extérieure ? "Prolongement" de l'Histoire ou "raccourci" audacieux ?

Tonton Daniel

 

le pénis de raspoutine

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #histoire, #sexualité, #télévision, #russie-urss

Repost 0

Publié le 21 Septembre 2016

Bonjour à tous

Une véritable bombe ! Parmi les nombreuses filières disponibles pour la construction de centrales nucléaires civiles, pourquoi celle utilisant uranium et eau légère pressurisée a-t-elle été choisie comme standard ? La réponse du reportage de Myriam Tonelotto diffusé par Arte hier soir est très claire : la filière à uranium permet à la fois la création de plutonium utilisé pour la fabrication de bombes atomiques et l'installation de réacteurs compacts dans les sous-marins nucléaires ! Le choix a donc été fait par le gouvernement américain pendant la seconde guerre mondiale, appuyé par d'inévitables lobbies militaro-industriels et par une campagne de désinformation massive auprès du public.

Il existe néanmoins une autre filière beaucoup moins dangereuse, celle des réacteurs à sels fondus utilisant du thorium, élément chimique naturel certes radioactif lui aussi mais constituant une ressource abondante et facile à exploiter. Ayant déjà fonctionné dans le passé de manière expérimentale, les réacteurs à sels fondus sont beaucoup plus simples à fabriquer, à utiliser et à gérer que les réacteurs à eau légère et à eau lourde :

-L'utilisation de combustible liquide (le thorium est contenu dans des sels de fluor fondus) permet un drainage par gravité facile et rapide vers des réservoirs inférieurs en cas de panne électrique.

-Par nature physico-chimique, les sels de fluor sont très stables et faciles d'emploi.

-Le sel fondu qui joue aussi le rôle du liquide de refroidissement empêche la propagation d'une chaleur résiduelle non maitrisée et un emballement du réacteur comme à Tchernobyl en 1986.

-Un réacteur à sels fondus ne nécessite ni fabrication ni recyclage de combustible solide sous forme de pastilles, pas de gaine, pas de réseau de tubes pour l'eau caloporteuse.

-Un réacteur à sels fondus fonctionne à pression atmosphérique. L'absence de circuit d'eau sous pression évite tout risque d'explosion due à un système de refroidissement défaillant comme à Fukushima en 2011.

-Un réacteur à sels fondus recycle presque complètement les actinides produits lors de la fission (Neptunium, Plutonium, Curium, Americium...), ce qui permet une réduction considérable des déchets hautement radioactifs à longue demi-vie.

-Fonctionnant à très hautes températures, le rendement thermique d'un réacteur à sels fondus est excellent.

-Enfin, en cas de fuite du système de confinement, le sel se solidifie immédiatement au contact de l'air !

Hélas, le modèle économique construit autour des réacteurs classiques serait compromis par ces réacteurs de quatrième génération. Nombreuses sont les entreprises comme Areva nommée à la fin du reportage qui n'ont aucun intérêt à ce changement radical. Si l'on considère de manière pragmatique l'utilisation d'énergie nucléaire comme un mal nécessaire complémentaire des énergies renouvelables, d'aucuns évoquent malgré tout des études insuffisantes, des problèmes de réglementation ou une faible compétitivité économique... Sous-produit de l'exploitation des terres rares, 10 000 tonnes de thorium "inutile" seraient aujourd'hui stockées en France... Cherchez l'erreur !

Tonton Daniel

thorium la face gâchée du nucléaire

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #télévision, #énergie & matières premières

Repost 0

Publié le 11 Septembre 2016

Bonjour à tous

Alors que la rivière Daldykan située au nord du cercle polaire russe vient une fois de plus d'être transformée en fleuve de sang par les rejets toxiques d'une usine du groupe Norilsk Nickel, France 3 et Thalassa diffusaient il y a quelques jours une enquête de Sophie Bontemps dénonçant les rejets de l'usine Altéo de Gardanne en mer Méditerranée.

Aujourd'hui propriété du groupe franco-américain HIG Capital, Alteo a successivement appartenu à Péchiney, Alcan et Rio Tinto. Inaugurée en 1894, l'usine produit 635.000 tonnes d'alumines par an à partir de minerai de bauxite transporté d'Afrique via le terminal minéralier de Fos. Grande consommatrice d'eau, la production d'alumine génère une quantité considérable de déchets appelés boues rouges, mélange d'eau, d'oxyde de fer, de métaux lourds, de soude et d'arsenic.

Depuis 1963 et malgré les avertissements du biologiste et lanceur d'alerte Alain Bombard dès 1964, l'usine de Gardanne rejette ses déchets en Méditerranée directement dans le Parc National des Calanques. Le transport s'effectue par un pipeline au débit de 270 m3/h, qui serpente à terre sur 47 km de domaine public avant de plonger au large de Cassis dans le canyon sous-marin de Cassidaigne à 320 mètres de profondeur et sept kilomètres des côtes.

Alors que tout rejet industriel est théoriquement interdit en Méditerranée, on estime que, depuis 50 ans, 30 millions de tonnes de sédiments toxiques ont ainsi été rejetés et répandus au gré des courants sur 230 km2 par l'usine de Gardanne. En plus des métaux lourds (aluminium, baryum, chrome, cuivre, mercure, molybdène, plomb, rubidium, titane, vanadium), 800 tonnes d'arsenic empoisonneraient l'écosystème d'une réserve pourtant classée Natura 2000. Bien que la toxicité des boues rouges soit connue depuis longtemps, l'agrément des rejets vient d'être renouvelé pour cinq ans par Manuel Valls contre l'avis de sa ministre de l'environnement Ségolène Royal.

Depuis janvier 2016, Alteo a néanmoins commencé à traiter ses boues en séparant solides et effluents liquides mais les problèmes persistent. 300.000 tonnes de bauxaline solide contenant des éléments radioactifs naturels mais concentrés (uranium 238 et thorium 232 radiotoxiques par ingestion et inhalation), sont désormais stockées à terre sans protection, les poussières aux effets neurotoxiques étant souvent emportées par les vents ou par le ruissellement des eaux de pluie. Quant aux effluents liquides de pH 11, ils sont toujours rejetés en Méditerranée par le pipeline de Cassidaigne dans un floculat dense et visqueux contenant des hydroxydes métalliques et une tonne d'arsenic par an...

Ouvriers sans protection, usine vieillissante, conduite rouillée, poissons englués, contrôles inexistants, chantage à l'emploi (quatre cents emplois directs et plus d’un millier en comptant la sous-traitance), témoignages de riverains malades et politiciens irresponsables, le constat est édifiant et les images sous-marines impressionnantes. On rappellera pour information ou pour mémoire que la mer Méditerranée est une mer presque fermée, un écosystème fragile et une zone de forte sismicité dont le renouvellement total de l'eau prend environ 90 ans... Comprenne qui voudra !

Tonton Daniel

boues rouges la mer empoisonnée

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #environnement, #télévision, #déchets et recyclage

Repost 0

Publié le 2 Août 2016

Bonjour à tous

Condamné à écrire rapidement articles et feuilletons pour les journaux qui l'ont employé, Guy de Maupassant a toujours utilisé un style sobre, vif et sans fioritures inutiles. Regroupant une quinzaine de nouvelles assez inégales dans lesquelles l'ombre de la mort est souvent présente, les Contes de la Bécasse parus en 1883 ne dérogent pas à cette habitude.

Lors d'une chasse à la bécasse, un des convives raconte différentes histoires mettant en scène paysans normands, bourgeois parisiens, petits métiers et académiciens, en dévoilant folles envies et passions extravagantes, libertinage et adultère, prostitution et allusions sexuelles...

Comme à son habitude et à mille lieues du courant romantique, l'audacieux Maupassant dresse ici une série de portraits hauts en couleurs, prétexte à dénoncer les turpitudes et les défauts de ses contemporains, vanité, bêtise, avarice, ingratitude, couardise ou méchanceté, alors qu'autour d'eux, imperturbables, les saisons et les couleurs du temps passent avec la lenteur et la majesté de la Nature.

Parmi les différents Contes de la Bécasse, on retiendra "La rempailleuse", "Un fils", "Saint-Antoine" qui rappelle la présence des prussiens en Normandie en 1870, et le terrible "Aux champs" interprété en 2008 par Guillaume Gouix et l'extraordinaire et inoubliable Marianne Basler pour la série télévisée "Chez Maupassant" (voir lien ci-après).

Tonton Daniel

contes de la bécasse

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #littérature, #télévision

Repost 0