Publié le 27 Décembre 2007

Bonjour à tous

Amis lecteurs, juste un petit mot pour vous signaler qu'il fait très beau au Pays Basque ! 
Pas le temps de faire des recherches pour un nouvel article documenté, mais les idées ne manquent pas !
A bientôt !

http://tontondaniel.over-blog.com/article-14293214.html
http://tontondaniel.over-blog.com/article-13977768.html

Tonton Daniel

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #pays basque

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2007


Bonjour à tous


C'est les vacances ! Une pensée pour ceux qui bossent... Une autre pour ceux qui ne partent pas...
Et à bientôt !


Tonton Daniel


train-indien.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #pays basque

Repost 0

Publié le 22 Décembre 2007


Bonjour à tous


Le Purdah est la tradition de pudeur islamique imposée par le Coran.
Le purdah prend deux formes : ségrégation physique entre les sexes, et obligation pour les femmes de couvrir leurs corps et de cacher leurs formes.


Le terme hijab signifie « tout voile placé devant un être ou un objet pour le soustraire à la vue ou l'isoler ». En Occident, il est aussi appelé "voile islamique".


Le niqab est un voile couvrant le visage (sauf les yeux), et qui est porté par certaines femmes musulmanes en tant que prolongement vestimentaire du hijab. Il est populaire au Moyen-Orient, dans l'Asie du Sud-Est, en Afrique du Nord et dans le sous-continent Indien.


L'abaya est un vêtement porté « au-dessus des autres » par quelques femmes musulmanes. Les abayas traditionnelles sont noires. L'abaya devrait couvrir complètement le corps sauf le visage, les pieds et les mains. Il peut être porté avec le niqab.
L'Arabie saoudite oblige les femmes à porter l'abaya en public ; le niqab est optionnel. La police religieuse, la muttawa, est chargée de faire appliquer cette obligation.
Au Moyen-Orient (Liban, Syrie, etc.), l'abaya est un vêtement mixte, utilisé aussi bien par les hommes que par les femmes. Ample et léger, il permet de supporter plus facilement la chaleur en été.


La djellaba est un long vêtement parent du caftan turc, porté par les musulmans pour se conformer aux critères de pudeur exigés par le Coran. La djellaba est un vêtement d'homme à l'origine, très ancien et confortable.


Le tchador est un vêtement traditionnel iranien porté par les femmes, utilisé principalement aujourd'hui par les femmes musulmanes dans les zones urbaines ou rurales en Iran et quelques pays d'Asie centrale.
Le tchador est une pièce de tissu semi circulaire ouverte sur le devant. Il ne possède pas d'ouvertures pour les mains ou de fermetures, mais est tenu par les mains ou les dents, ou encore en entourant ses extrémités autour de la taille.


Le sefseri est un voile traditionnel féminin portée en Tunisie.
Il est composé d'une large pièce d'étoffe couvrant tout le corps de la femme. Il est en général de couleur crème, en coton, satin ou soie. Selon les régions de Tunisie, il peut aussi être très coloré, notamment dans le sud du pays.
Après l'indépendance de la Tunisie, le président Habib Bourguiba avait essayé, en vain, d'en faire abandonner l'emploi.


Le mot burqa désigne dans l'habillement traditionnel des femmes musulmanes de certaines contrées deux vêtements différents :
L'un est un voile (yashmak) qui est fixé sur la tête, par-dessus un hijab, et qui couvre la tête avec une fente permettant de voir.
L'autre forme, appelée aussi "burqa complète" ou "burqa afghane" est un vêtement souvent bleu qui couvre entièrement la tête et le corps, une grille au niveau des yeux permettant de voir sans être vu.
Les deux sortes de burqa sont portées par certaines femmes musulmanes (par interprétation des prescriptions coraniques). La burqa complète fut une obligation imposée par les Talibans en Afghanistan pour le respect de la pratique du purdah.


Le burquini, compromis moderne entre la burqa et le bikini, est un vêtement de bain destiné aux femmes musulmanes qui veulent profiter des plaisirs de la plage tout en respectant les préceptes de leur religion. Il s'agit d'un maillot « intégral », en deux pièces, couvrant tout le corps de la tête aux chevilles. Seuls restent visibles les pieds, les mains et le visage.
Pour certains musulmans, ce vêtement, trop près du corps, est « honteux ».


Tonton Daniel

burka-2.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #religion

Repost 0

Publié le 21 Décembre 2007


Bonjour Père Noël


Cette année, j'ai été bien sage ! Je voudrais que tu penses à moi et que tu me fasses plein de cadeaux !
D'abord, je voudrais ne pas entendre de mauvaises nouvelles à la télévision, genre attentat, tsunami ou tempête du siècle...
Ou accident de la route causé par un chauffard qui a trop bu...
Et tant qu'on y est, ne plus entendre parler de Sarkozy pendant les vacances !
Ensuite, je voudrais une place dans le TGV loin de tout bruit, de tout braillard et de tout casse-pieds...
Bien sur, il faudra que les trains roulent, surtout à l'aller...
Je voudrais aussi qu'il fasse beau et chaud, mais c'est peut-être pas la saison ?
Si tu peux, le mieux serait de la neige et du soleil : tu peux faire çà ?
Je veux aussi oublier le bureau, mon chef et mon planning déjà prêt pour janvier !
Je veux manger du chocolat et plein de bonnes choses, sans tomber malade ou avoir mal à la tête...
Je veux que tout le monde soit gentil avec moi, qu'on s'amuse, qu'on chante et qu'on danse toute la nuit...
Je veux des bisous pour le réveillon...


Tonton Daniel

globe-pere-noel.gif

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #le temps qui passe

Repost 0

Publié le 20 Décembre 2007


Bonjour à tous


A l'occasion de sa visite au Vatican aujourd'hui et de sa rencontre avec Benoit XVI, Nicolas Sarkozy amène avec lui deux hommes aux personnalités très différentes : Jean-Marie Bigard et Guy Gilbert.


Le premier, soi-disant comique, auteur de la chanson "Un poil de cul sur ma savonnette", se prétend héritier de Coluche mais ne sait parler que de sexualité sans grand génie... Il a soutenu vigoureusement Sarkozy en avril 2007 lors de la campagne présidentielle et on apprend aujourd'hui qu'il est "dingue de religion", faisant plusieurs prières par jour... Un vrai paradoxe vivant guetté par la schizophrénie !


J'ai pu rencontrer le deuxième, le père Guy Gilbert, le "curé des loubards", en août 1981, à l'occasion d'une colonie de vacances à La Palud-sur-Verdon, sur les gorges du Verdon dans les Alpes-de-Haute-Provence. Devenu éducateur spécialisé pour jeunes délinquants dans sa jeunesse, il était venu en voisin avec quelques-uns de ses protégés depuis la bergerie de Faucon de Barcelonnette transformée en lieu d'accueil pour jeunes désoeuvrés. Vêtu du célèbre blouson de cuir noir bardé de badges qui lui a valu son surnom, il m'avait favorablement impressionné à l'époque par sa démarche et son look anti-conformistes. Le contraste était alors évident entre délinquants tatoués et adolescents vacanciers pourtant du même âge, mais le sentiment qui dominait sous la grande tente nous servant de réfectoire était plutôt positif et bienveillant. On était loin de ses discours beaucoup plus prosélytes et engagés d'aujourd'hui. Et à mille années-lumières des ors et pompes du Vatican où il se rend ce jeudi pour la rencontre politico-mystico-fanatique de ceux qu'il appelle ses "deux patrons" (Benoit et Nicolas) ! Sacrée hiérarchie ! Amen !


Tonton Daniel


guy-gilbert-01.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #portraits

Repost 0