Articles avec #international tag

Publié le 15 Avril 2017


Bonjour à tous

Une semaine après les frappes américaines en Syrie et alors qu'un porte-avions de l'US Navy se rapproche de la Corée du nord, le président Donald Trump a donné son autorisation pour l'emploi le 13 avril 2017 sur le sol afghan de la plus puissante bombe non-nucléaire de l'arsenal américain. La GBU-43/B Massive Ordnance Air Blast Bomb, abrégée par le sigle MOAB, est une bombe de démolition à effet de souffle massif, guidée par GPS et par une centrale inertielle, ne pouvant être larguée que par un avion de transport type MC-130 en raison de son poids et de son encombrement. Dans les médias anglais, un nouveau sens a été donné à l'acronyme MOAB : Mother Of All Bombs, "la mère de toutes les bombes" !

Conçue en 2002 par des ingénieurs américains afin d'être utilisée lors de la guerre en Irak, la MOAB aurait été construite à 17 exemplaires et testée pour la première fois le 12 mars 2003. A cette occasion, l'onde de choc aurait provoqué un panache de poussière et de fumées visible à plus de 32 kilomètres. Surnommée également "la bombe atomique du pauvre", elle mesure neuf mètres de long, pèse 10,3 tonnes, contient 8,48 tonnes d'explosif H6 (mélange de RDX ou cyclotriméthylènetrinitramine, de TNT et de poudre d'aluminium), soit une puissance explosive comparable à 11 tonnes de TNT (1/30ème de la plus petite bombe nucléaire américaine actuelle).

Lors de sa première utilisation au combat le 13 avril dernier, la bombe a été larguée sur un complexe de tunnels sous-terrains et de grottes minées abritant un fief de l'organisation sunnite jihadiste Daech (Etat Islamique) situé dans une zone montagneuse inhabitée de l'est de l'Afghanistan. L'explosion a résonné à des kilomètres à la ronde, donnant aux plus proches habitants l'impression d'un violent séisme. Le dernier bilan donné par le ministère afghan de la Défense (allié des troupes américaines à la fois contre les talibans et contre Daesh) fait état de 92 morts parmi les troupes de l'Etat Islamique qui sont implantées depuis peu près de Kaboul et qui recrutent désormais parmi les talibans sunnites afghans et pakistanais.

Il se murmure dans les chancelleries et les états-majors occidentaux que la Russie aurait testé en septembre 2007 une bombe thermobarique surnommée "père de toutes les bombes" qui serait quatre fois plus puissante que la MOAB américaine... Sacrée famille !

Tonton Daniel

 

moab
moab

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #actualité, #le saviez-vous, #USA, #international

Repost 0

Publié le 3 Août 2016

Bonjour à tous

Racisme en 1936 à Berlin, terrorisme en 1972 à Munich, guerre froide en 1980 à Moscou, marketing à outrance en 1996 à Atlanta, sauvegarde de l'environnement en 2010 à Vancouver, dopage systématique et corruption organisée depuis toujours, les Jeux Olympiques d'été, miroir symbolique de notre société, reflètent tous les quatre ans l'état de notre civilisation à l'occasion de la trêve olympique.

En 2016, regroupés pour la première fois dans l'histoire des Jeux dans une délégation fantôme, une dizaine de réfugiés politiques natifs de Syrie, du Congo, d'Ethiopie et du Sud-Soudan, vont défiler à Rio sous la bannière olympique du CIO avec le statut "d’athlètes olympiques réfugiés". Pour les présidents du CIO (Comité international olympique) et du HCR (Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés), il s'agit d'un acte politique fort, attirer l'attention du monde sur le sort des soixante millions de réfugiés dans le monde.

Message d'espoir ? Valeurs olympiques ? Humanisme universel ? La "refugee olympic team" deviendra peut-être un magnifique groupe d'ambassadeurs pour la paix mais, dénonçant également l'état pitoyable de certaines infrastructures, la misère à l'ombre des stades brésiliens ou la pollution de la baie de Rio, les mauvaises langues, elles, parlent déjà "d'opération de communication" et de "machinerie financière"...

Sans surprise hélas, le miroir des Jeux se révèle également opaque, grossissant ou déformant selon l'occasion.

Tonton Daniel

une délégation de réfugiés

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #sports et jeux, #actualité, #international

Repost 0

Publié le 26 Octobre 2015

Bonjour à tous

Les traditions culturelles, les superstitions imbéciles et les coutumes implacables ont la vie dure dans certaines régions du globe. Enfants, bébés et nouveau-nés leur payent souvent un lourd tribut ! Au Burundi et en Tanzanie, les enfants albinos sont parfois tués et démembrés pour fabriquer des potions magiques... Dans les campagnes chinoises, jusqu'au milieu du XXe siècle, il n'était pas rare de nourrir les cochons avec les bébés filles nouvelles-nées... Au Congo, de nombreuses petites filles, de 6 mois à 11 ans, se font violer car "faire du mal à des enfants peut être considéré comme un moyen de s'attirer la fortune"... Dans le sud de l'Inde, afin de ne pas être bannies de leurs communautés villageoises, des parturientes empoisonnent souvent leurs bébés féminins avec du jus de tabac... Au Bénin, chez les Baribas et les Baatonus, les enfants qui ne crient pas à la naissance, qui commencent leur première dentition par la mâchoire supérieure ou qui se présentent par le siège, sont considérés comme des sorciers et tués, égorgés ou fracassés contre un tronc d'arbre...

Souvent considérées comme surnaturelles et "ramenant la race humaine au niveau de l'animal chez qui les portées sont habituellement collectives", les naissances multiples engendrent elles aussi peurs et superstitions. A Mananjary, petite ville côtière du sud-est de Madagascar, les jumeaux nouveau-nés sont considérés comme maudits par leur communauté Antambahoaka. Pendant des siècles, vrais ou faux jumeaux nouveau-nés de cette ethnie ont ainsi été abandonnés dans la forêt, noyés dans un marais voisin ou déposés à la porte des étables afin d'être piétinés par vaches et zébus... Désormais, les chefs traditionnels, gardiens coutumiers et chefs de clan qui déterminent seuls l'accès aux cérémonies traditionnelles et aux tombes familiales, prônent l'abandon plutôt que l'infanticide et se contentent d'interdire l'accès à leur "tranobe", leur maison royale et sacrée, à quiconque aurait eu un contact physique avec ces jumeaux tabous.

Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer le "fady kambana" ou "malédiction des jumeaux" de Mananjary : résultats supposés d'adultères, décès multiples dans la famille du fondateur de l'ethnie Antambahoaka, prédiction faite à la reine Ranavalona Ie par son astrologue au XIXe siècle de menaces issues de jumeaux, guerre tribale pendant laquelle des jumeaux oubliés auraient causé indirectement le viol et la mort de leur mère, ou plus prosaïquement contraintes économiques et modernes dans l'un des pays les plus pauvres du monde.

Bien que limitée à une ethnie de 20.000 individus à Madagascar, cette malédiction des jumeaux existe dans d'autres cultures comme celle des Igbo du Nigéria par exemple qui choisissent eux aussi de supprimer les nouveaux-nés multiples. Initiée par l'UNICEF, une campagne de sensibilisation de la population locale commence à faire lentement évoluer les mentalités grâce au courage de quelques-uns : construit sur un ancien terrain vague, en périphérie de Mananjary afin d'éviter tout contact prétendument néfaste, un centre d'accueil et de transit a été créé en 1987 et regroupe aujourd'hui orphelins et jumeaux qui peuvent désormais espérer une adoption locale ou internationale. On ne répètera jamais assez que l'éducation reste le seul remède efficace contre l'obscurantisme, les superstitions et la barbarie, mais hélas le chemin à parcourir vers une Humanité plus raisonnable et moins passionnée parait encore bien long !

Tonton Daniel

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #international, #démographie

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2014

Bonjour à tous

Après avoir dépassé 110$ il y a quatre mois à peine, le prix du baril de pétrole vient de repasser en dessous de 80$ à Londres comme à New York. Anecdotique ? Pas vraiment ! La presse économique est formelle : il y a surproduction de pétrole aujourd'hui ! Demande en baisse de l'Europe et des pays émergents à cause de la crise économique, exploitation massive des gisements d'huile de schiste aux Etats-Unis, refus d'ajustement de production de l'Arabie Saoudite et de l'OPEP par crainte de perdre à terme des parts de marché... Et surtout, en réponse à la crise ukrainienne, volonté géopolitique des Etats-Unis de "toucher la Russie au portefeuille car le budget russe a été établi sur la base d'un baril à 100 dollars"... Réponse immédiate de Moscou à cette nouvelle amorce de guerre froide économique par des rapprochements diplomatiques avec Pékin et la signature avec la Chine de plusieurs contrats stratégiques : livraison de gaz naturel sur 30 ans, création de gazoducs et d'oléoducs, échange d’actifs de gisements gazier et pétrolier, projet d'une ligne ferroviaire TGV transsibérienne entre les deux capitales...

La loi de l'offre et de la demande mondiale implique donc des stocks en hausse et des prix à la baisse. Si le consommateur de base est gagnant à court terme, certaines économies nationales pourraient aussi en profiter par contre-coup avec une reprise de la consommation des ménages et une hausse de la production industrielle, une hausse des exportations et des investissements. Autres conséquences directes d'un pétrole moins cher : balance commerciale US excédentaire, hausse de la consommation américaine, donc hausse des taux d'intérêt à Wall Street pour éviter la surchauffe inflationniste, donc meilleurs rendements obligataires, donc rapatriement de capitaux vers New-York, donc hausse du dollar par rapport à l'euro (+10% depuis le début de l’année)... Pétrole moins cher mais dollar plus fort... Déflation d'un côté, inflation de l'autre... Sans parler des conséquences sur l'emploi... Pas simple d'être économiste aujourd'hui ! Vous avez dit anecdotique ?

Tonton Daniel

http://tontondaniel.over-blog.com/article-27814357.html (réservoirs flottants février 2009)

http://tontondaniel.over-blog.com/article-marche-a-terme-des-petroles-114255445.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-gasland-52171551.html

http://tontondaniel.over-blog.com/article-la-face-cachee-du-petrole-56725346.html

trop de pétrole

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #économie, #énergie & matières premières, #international

Repost 0

Publié le 5 Mars 2014

Bonjour à tous

Difficile de distinguer les informations intéressantes dans la cacophonie médiatique relatant le conflit ukrainien aujourd'hui !

Afin de bien comprendre la complexité des causes géopolitiques, économiques et sociales de la crise actuelle, il faut additionner et prendre en compte un lourd héritage historique, la révolution "orange" de 2004-2005, de graves difficultés économiques, les exportations de gaz russe, la zone tampon entre Europe et Russie, la position de l'OTAN et les boucliers anti-missiles, le statut particulier de la République autonome de Crimée, la base navale russe de Sébastopol donnant accès à la Méditerranée et aux côtes syriennes, les différentes langues parlées sur le territoire, les ambitions eurasiennes de Vladimir Poutine, le modèle politique européen refusé par Moscou, la guerre russo-géorgienne (Abkhazie et Ossétie), une éventuelle partition faisant écho à celles de la Yougoslavie et de la Tchécoslovaquie... Sans oublier l'avis de Pékin qui lorgne à l'est sur les matières premières russes et qu'on a peu entendu depuis le début du conflit...

A suivre !

Tonton Daniel

ukraine

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #international, #europe, #actualité, #russie-urss

Repost 0