Articles avec #usa tag

Publié le 19 Août 2017


Bonjour à tous

Le saviez-vous ? Inspirée par l'essai nucléaire du 27 janvier 1951 dans le Nevada voisin, la municipalité de Las Vegas s'auto-proclama "Atomic City" pour une campagne de publicité destinée à remplir ses nouveaux hôtels et casinos ! Cocktails atomiques, coiffures atomiques, réceptions atomiques... Des hôtels comme le Desert Inn proposaient beaucoup plus cher les suites en terrasse donnant au nord et permettant de voir les champignons atomiques... La mode est alors à l'atome. Le lancement par Louis Réard en 1946 du bikini dont le nom faisait référence à l'atoll où se déroula l'un des premiers essais nucléaires dans le Pacifique fit lui aussi l'effet d'une bombe dans le milieu de la mode parisienne !

A Vegas, un producteur de spectacles fit également la promotion d'un jeune chanteur de rock'n roll qui fut surnommé "America's only atomic-powered singer" et qui explosa plus tard sous son vrai nom d'Elvis Presley ! Et de 1952 à 1957 furent organisés quatre concours de beauté dont les lauréates élues parmi les plus belles showgirls de la ville furent nommées respectivement "Miss Atomic Blast", "Miss A-Bomb", "Miss Cue" et "Miss Atomic Bomb" !

Si cette élection de mauvais goût fit long feu, un autre concours incompréhensible fut mis en place en Russie de 2004 à 2011 par la société Rosenergoatom. "Miss atome" était choisie parmi le personnel travaillant dans le secteur nucléaire russe. Afin d'être élues, toutes ces "bombes atomiques" devaient "irradier" intérieurement et extérieurement... De quoi inspirer aujourd'hui les dirigeants de Corée du nord ?

Tonton Daniel

 

miss bombe atomique

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #le saviez-vous, #USA, #russie-urss

Repost 0

Publié le 2 Juin 2017


Mission accomplie pour le président Donald Trump qui a permis à son corps défendant de resserrer les rangs de la communauté internationale autour de l'accord de Paris sur le climat...

Mission accomplie pour le spationaute Thomas Pesquet qui nous a permis pendant six mois de lever les yeux vers les étoiles et mieux comprendre la beauté et la fragilité de notre petite planète...

Donald Trump : 0 - Thomas Pesquet : 1

 

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 15 Avril 2017


Bonjour à tous

Une semaine après les frappes américaines en Syrie et alors qu'un porte-avions de l'US Navy se rapproche de la Corée du nord, le président Donald Trump a donné son autorisation pour l'emploi le 13 avril 2017 sur le sol afghan de la plus puissante bombe non-nucléaire de l'arsenal américain. La GBU-43/B Massive Ordnance Air Blast Bomb, abrégée par le sigle MOAB, est une bombe de démolition à effet de souffle massif, guidée par GPS et par une centrale inertielle, ne pouvant être larguée que par un avion de transport type MC-130 en raison de son poids et de son encombrement. Dans les médias anglais, un nouveau sens a été donné à l'acronyme MOAB : Mother Of All Bombs, "la mère de toutes les bombes" !

Conçue en 2002 par des ingénieurs américains afin d'être utilisée lors de la guerre en Irak, la MOAB aurait été construite à 17 exemplaires et testée pour la première fois le 12 mars 2003. A cette occasion, l'onde de choc aurait provoqué un panache de poussière et de fumées visible à plus de 32 kilomètres. Surnommée également "la bombe atomique du pauvre", elle mesure neuf mètres de long, pèse 10,3 tonnes, contient 8,48 tonnes d'explosif H6 (mélange de RDX ou cyclotriméthylènetrinitramine, de TNT et de poudre d'aluminium), soit une puissance explosive comparable à 11 tonnes de TNT (1/30ème de la plus petite bombe nucléaire américaine actuelle).

Lors de sa première utilisation au combat le 13 avril dernier, la bombe a été larguée sur un complexe de tunnels sous-terrains et de grottes minées abritant un fief de l'organisation sunnite jihadiste Daech (Etat Islamique) situé dans une zone montagneuse inhabitée de l'est de l'Afghanistan. L'explosion a résonné à des kilomètres à la ronde, donnant aux plus proches habitants l'impression d'un violent séisme. Le dernier bilan donné par le ministère afghan de la Défense (allié des troupes américaines à la fois contre les talibans et contre Daesh) fait état de 92 morts parmi les troupes de l'Etat Islamique qui sont implantées depuis peu près de Kaboul et qui recrutent désormais parmi les talibans sunnites afghans et pakistanais.

Il se murmure dans les chancelleries et les états-majors occidentaux que la Russie aurait testé en septembre 2007 une bombe thermobarique surnommée "père de toutes les bombes" qui serait quatre fois plus puissante que la MOAB américaine... Sacrée famille !

Tonton Daniel

 

moab
moab

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #actualité, #le saviez-vous, #USA, #international

Repost 0

Publié le 20 Janvier 2017

 


Donald J. Trump a été aujourd'hui investi 45e président des Etats-Unis d'Amérique.

"America first ! America first !"

 

donald trump président

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #actualité, #USA

Repost 0

Publié le 18 Décembre 2016


Bonjour à tous

Comptant plus de 2000 habitants à l'origine, la ville minière de Centralia, dans l'État de Pennsylvanie aux États-Unis, a été entièrement abandonnée à la suite d'un incendie accidentel dans la mine de charbon souterraine s'étendant sous la ville. Le sinistre a démarré en mai 1962... et le feu n'est toujours pas éteint 54 ans plus tard ! Alors que les routes éventrées autour de Centralia laissent échapper des fumerolles toxiques et que l'accès à la ville-fantôme est sévèrement contrölé, l'incendie s'étend aujourd'hui en sous-sol sur 1.6 km2, avance de 15 m par an et ne devrait s'éteindre que dans 250 ans quand tout le charbon de la mine sera consummé !

Peu connus du grand public malgré leur impact environnemental, les "feux de mine de charbon" accidentels sont fréquents en Chine et peuvent également être d'origine naturelle tels ceux de Mount Wingen en Australie, des Smoking Hills au Canada ou de Brennender Berg en Allemagne. Proches de la surface, tous ces feux sont alimentés par l'oxygène de l'air, libèrent d'importants stocks de CO2, de monoxyde de carbone, de soufre et de particules. On estime qu'1 % de la production de gaz à effet de serre proviendrait de ces feux de mine, soit 20 millions de tonnes de charbon parties en fumée chaque année.

La catastrophe de Centralia rappelle l'évacuation du village turkmène de Darvaza suite à l'inflammation d'une poche de gaz qui brûle en surface de manière continue depuis 1971 et que nul n'a jamais pu éteindre !

Tonton Daniel

 

l'incendie de centralia

Voir les commentaires

Rédigé par tonton daniel

Publié dans #environnement, #USA, #dérèglements climatiques

Repost 0